Le palangrier dépollué, en attendant d’être déséchoué

Mosaique dépollution palangrier
© DR

La prochaine tentative devrait être menée en début de semaine, pour remorquer l’Ocean Wanderer hors du récif où il s’est échoué jeudi, au large de Ouano. En attendant, la dépollution du bateau de pêche a commencé.

Dave Wahéo-Hnasson, Jeannette Peteisi et Michel Bouilliez, avec F.T. Publié le , mis à jour le

L’Ocean Wanderer a été délesté, ce dimanche, d'une partie de son gazole de navigation. La veille déjà, 240 litres d’huile étaient retirés du palangrier posé sur le grand récif, à environ six kilomètres au large de Ouano. Ils provenaient des installations hydrauliques du navire et ont été extraits grâce à un hélicoptère.
Les images de René Viratelle, capitaine du remorqueur déployé par l'armateur Pescana. 

 

Première tentative

Le palangrier de 24 mètres a connu une première tentative de déséchouement, tôt samedi. Elle n'a pas abouti.
Retrouvez le point effectué samedi soir par Dave Wahéo-Hnasson et Michel Bouilliez.
 

Météo pas favorable

Tout dépend du temps, renchérissait, ce dimanche à la mi-journée, l’enseigne de vaisseau Maylys de Camaret. Elle appartient au cabinet du commandant de la zone maritime. «Il y a des conditions météorologiques qui ne sont pas favorables actuellement sur le récif, a-t-elle expliqué à Jeannette Peteisi. Du coup, la priorité va être, en attendant une fenêtre météorologique possible pour le déséchouement, de dépolluer le navire, afin d’éviter tout risque à l’environnement.»
 

Prévention

Ces opérations sont menées à titre préventif: selon les autorités, aucune pollution n’a été détectée à ce stade. «Dans le cadre du dispositif Orsec maritime de niveau 2, deux réunions quotidiennes permettent à tous les acteurs concernés de se coordonner au sein du centre de traitement des crises maritimes», ajoute le point de situation diffusé dimanche à la mi-journée.
 

Le sauvetage en images

L’Ocean Wanderer («Vagabond de l’océan») s’est échoué sur la barrière de corail jeudi, vers 20h30. Ses six marins ont été récupérés dans la nuit par les bénévoles de la SNSM, après alerte donnée au MRCC. Une opération laborieuse que les sauveteurs en mer ont filmée et diffusée sur la page Facebook de l’antenne nouméenne.