La commune de Dumbéa à la tête sous l’eau

Dumbéa
© NC1ère | Dumbéa

Alors que le Conseil Municipal votait mercredi soir le budget 2017, le maire, Georges Naturel, tire la sonnette d’alarme.
Après 4 ans à rogner sur les dépenses de fonctionnement, la collectivité est arrivée au maximum de ce qu’elle peut économiser.

Charlotte MESTRE avec NG Publié le

Le développement démographique de la commune, boostée par Dumbéa-sur-Mer, nécessite toujours plus d’infrastructures alors qu’elle ne peut pas les faire fonctionner. 
Georges Naturel appelle donc à une révision du FIP, le fameux fond intercommunal de péréquation, (la part des recettes de la Nouvelle-Calédonie qui finance les communes). 
Sans quoi, il menace de ne pas signer le nouveau contrat d’agglomération. 
 
Georges Naturel, maire de la commune de Dumbéa
Georges Naturel : maire de Dumbéa
© Nc1ere

 

Dumbéa : Georges Naturel et le FIP