Le requin tué n'est pas le requin tueur

Requin Tigre

Un requin-tigre de plus de 3 mètres a été attrapé par un pécheur professionnel, ce dimanche matin, dans le lagon de Poé, à Gouaro Déva. Il ne s'agit pas du spécimen responsable de la mort d'une baigneuse le week-end dernier.

Gwenola Quemener
Publié le

L'animal a été autopsié dans l’après midi de dimanche par 2 experts: le docteur Claude Maillaud, médecin légiste, et  Philippe Tirard, ancien chercheur de l’IRD, expert en requin.
Ces 2 spécialistes sont formels : le squale qu’ils ont examiné n’est pas celui qui a causé la mort d’une baigneuse le week-end dernier à Bourail.
Des spécialistes qui précisent que 3 autres requins-tigre ont été repérés dans la même zone. Une présence anormale qui pose question. Il n'est pas dans les habitudes des "tigres" d'être aussi nombreux  au même endroit, sauf en cas de présence abondante de nourriture.
Ajoutons que la plage de Poé est toujours strictement interdite à la baignade et aux activités nautiques.
Une réunion est prévue ce lundi matin à 10 h00 en mairie de Bourail, pour donner une suite à ce dossier. 
Par ailleurs, une information alarmante a été communiquée: Il s’agit de la présence anormale de 3 autres requins tigre sur le plan d’eau de Poé.