40e anniversaire: " continuer à porter le concept Do Kamo!"

Do kamo Joseph Caïhé
© René Molé NC la 1ère | Joseph Caïhé, ancien élève, premier journaliste kanak lors de la célébration du 40e anniversaire du Lycée Do Kamo

Le Lycée Do Kamo a célébré ce vendredi ses 40 ans d’existence. Les anciens élèves ont rappelé à la jeune génération le concept de "l’Homme Véritable". Entre mise au point, paroles d'ouverture et encouragement pour l'avenir, la journée a été riche en symboles...

Par Dave Wahéo-Hnasson et Angéla Palmiéri Publié le , mis à jour le

Entre passé et avenir: un anniversaire sous le signe du partage


Les anciens ont répondu présents pour célébrer les 40 ans du lycée Do Kamo,  comme la membre du gouvernement Valentine Eurisouké, le premier journaliste kanak Joseph Caïhé ou encore le président du conseil d’administration de la SLN, Dominique Katrawa. Emus bien sûr de retrouver des lieux fréquentés au cours de leur jeunesse, reconnaissants aussi d'avoir pu bénéficier d'une formation qui leur a permis d'occuper des fonctions à responsabilités, mais ils étaient aussi porteurs d'un message réaliste sans détour à l'égard de la jeune génération. 
 

Une journée de symboles 


En effet, si de par son histoire et son engagement, le lycée Do Kamo a toujours eu pour volonté principale d'éduquer en priorité les jeunes kanak, les temps ont changé... Plusieurs anciens des toutes premières promotions ont donc adressé un message d'ouverture aux jeunes lycéens rassemblés dans la cour pour cette journée de commémoration. Pour Dominique Katrawa, qui était sur les bancs du lycée Do Kamo en 1980," Il faut continuer à porter cette vision mais en la reformulant évidemment, car c'était il y a 50 ans, afin que l'Alliance scolaire et l'Eglise évangélique puissent aller plus loin dans la formation des hommes en Nouvelle-Calédonie en intégrant aujourd'hui le nouveau concept de la communauté de destin".
 

Les choses dites, il y a eu ensuite, les symboles comme la  présentation de la sculpture commémorative, puis la plantation d’un palmier tout cela dans une ambiance festive...

Un message sans détour 

Modestie, bienveillance et dépassement de soi... Voilà donc quelques unes des valeurs véhiculées ce vendredi avec la toute jeune génération de Do-Kamiste.  Et protocole oblige, lorsque les aînés parlent...On écoute !
Et autant dire que certains représentants des toutes premières promotions, comme vous allez pouvoir l'entendre dans ce reportage de Dave Wahéo-Hnasson et de Michel Bouillez, ont un franc parler décapant...