Porcheries de Ouaco: Nord Avenir est venue rassurer

Porcheries de Ouaco, 2018
© NC la 1ère | Les porcheries de Ouaco.

Une réunion publique s'est déroulée à Voh pour évoquer l'élevage porcin de Ouaco. Nord Avenir, l'agence de développement de la province, tenait à répondre aux inquiétudes de la population et des associations environnementales. 

Malia Noukouan (F.T.) Publié le , mis à jour le

Il y a quelques jours, un groupe de riverains et de coutumiers se mobilisaient devant l’élevage porcin de Ouaco. Ils entendaient dénoncer les épandages de lisier dans les champs, les mouches et les mauvaises odeurs liées à l’exploitation. La plus importante de Calédonie avec 4000 porcs. Lundi après-midi, l’agence Nord Avenir, qui porte ce projet agricole de la province, s'est efforcée de lever les inquiétudes à travers une réunion publique à la mairie de Voh. 
 

«Modifier le mode d'épandage»

L’occasion d’annoncer les mesures qui seront mises en place pour pallier aux nuisances. «Nous allons modifier le mode d'épandage du lisier de façon à limiter l'odeur», explique ainsi Laurent Le Brun, le directeur de Nord Avenir, qui évoque également l'ajout de «produits désodorisants dans le lisier avant l'épandage».
Des explications recueillies par Malia Noukouan.