Le dépôt suspect sur le littoral de Voh était de la matière végétale

Françoise Tromeur
Publié le

Le dépôt découvert sur le littoral de Voh correspond simplement à de la matière végétale. C’est ce qui ressort des analyses conduites par la Dimenc à la demande de la province Nord. La substance avait été repérée après le cyclone Oma sur la plage de Pouako, à une embouchure de la Temala. Depuis, elle provoquait craintes et interrogations de la part d’habitants et d’associations. 
 

Assimilable à du compost

«Il s’agit en fait d’un dépôt de matière végétale», rassure Jacques Loquet, de l’association Environord, «et non de charbon. Apparemment, il n’y a pas d’inquiétude à avoir dans la mesure où ce produit est déjà très décomposé, on peut l’assimiler à du compost.» Et c’est la crue de la Temala, du fait d’Oma, qui aurait entraîné ces dépôts de matière organique. 
Ecoutez Jacques Loquet au téléphone de Frédérique Machoro.