Le travail reprend à Teasoa

Teasoa
© NC la 1ere

Renouveau Teasoa reprend ses activités ce lundi après la signature d’un protocole de suspension de mouvement jeudi dernier. La grève durait depuis 6 semaines. 

Clarisse Watué avec CM Publié le , mis à jour le

Un protocole de suspension de mouvement a été signé jeudi entre les grévistes, l’exécutif provincial et les maires des communes du Nord. En grève depuis le 9 avril dernier, le personnel de Teasoa dénonçait les coupes budgétaires de la Province Nord avec pour conséquence la suppression de nombreux emplois. La centaine d’artisans sous-traitants de l’opérateur de l’habitat social de la Province Nord s’étaient joints à la mobilisation.
Deux raisons motivent la suspension de la grève :  tout d’abord, le changement de statut juridique de Renouveau Teasoa. Des travaux sont menés par l’exécutif provincial et les maires des communes du Nord, depuis début mai. L’opérateur de l’habitat social deviendra une société publique locale.
Edwin Hiotua, chargé de projet au sein de Renouveau Teasoa.


L’autre motif de suspension du mouvement, c’est le délai de licenciement économique des employés de Teasoa. Elle n’interviendra qu’au mois de septembre. Edwin Hiotua

La centaine d’entreprises solidaires du mouvement lancé par Teasoa reprennent eux aussi leurs activités aujourd’hui.
Albert Poma, porte parole des artisans sous-traitant pour Teasoa.

Les agences de Renouveau Teaosa, menacées de fermeture resteront ouvertes, celles de Houaïlou, Koumac et Touho.