La ressource en eau, la priorité du budget de Ponérihouen

Conseil municipal Ponérihouen
© Marguerite Poigoune

Le budget primitif 2019 de Ponérihouen s’élève à plus de 659 millions CFP, plus 177 millions pour le budget annexe, concernant les ordures ménagères et l’eau. Le plus gros investissement cette année est l’adduction en eau potable de la tribu de Tchamba. 

Marguerite Poigoune (CM) Publié le , mis à jour le

Au total, le budget consolidé de Ponérihouen s’élève à plus de 836 millions CFP. C'est-à-dire, budget primitif et budget annexe. La commune investit cette année dans l’adduction en eau potable. Et cette grosse opération concerne la tribu de Tchamba.
 

Priorité à l’eau

« Çà s’inscrit dans la mise en oeuvre du plan pluriannuel d’investissement lié à notre schéma de l’eau » explique Pierre Chanel Tutugoro, le maire. « Ce schéma de l’eau, il s’inscrivait avec des garanties en quantité et en qualité pour la ressource en eau pour nos populations. Sa mise en oeuvre est inscrite pour une réalisation cette année, et ensuite une étude pour une nouvelle ressource en eau pour la zone de Mou. On aura fini pour ces nouvelles ressources une fois qu’on aura réalisé le nouveau captage et la nouvelle distribution pour Mou ».  
Conseil municipal Ponérihouen
© Marguerite Poigoune
 

Des cuisines collectives

Autres opérations, les travaux des routes municipales, notamment  celle vers la tribu de Goa, pour un montant de plus de 25 millions.
La collectivité prévoit également la construction de cuisines collectives pour les maisons communes dans les tribus de Néavin, Goyetta et Néouta. Le coût total est de plus de 26 millions CFP. Les précisions avec le premier magistrat de Ponérihouen.
« On poursuit l’accompagnement de nos tribus pour leur permettre une animation à partir d’infrastructures qui soient correctes avec la construction à partir du mois d’avril de trois cuisines collectives » précise Pierre Chanel Tutugoro.  « On a déjà réalisé un certain nombre d’infrastructures comme des toilettes et des douches publiques. On en a fait déjà l’année dernière et on continue cette année ». 

Tous les programmes ont été approuvés à l’unanimité, par les seize conseillers présents.