Poindimié : vers un rééquilibrage pour l'alimentation en eau potable

Poindimié : mission explication des travaux sur le captage de la Tiwaka
© MP

Entre Koné et Poindimié, les habitants de Tiwaka, rive gauche, auront bientôt accès à l’eau potable. Une délégation technique de la mairie a expliqué, aux riverains, les futurs travaux d'adduction d'eau qui seront menés sur le captage situé rive droite. 

Marguerite Poigoune (N.G) Publié le , mis à jour le

Après 19 ans d’attente les habitants installés sur la transversale Koné-Tiwaka, pourraient, enfin, avoir accès à l’eau potable, dans quelques mois. La tribu de Tiwaka s’étend sur deux communes, Touho et Poindimié. Une trentaine de foyers sur la rive gauche est concerné par cette problématique.
Une cinquantaine d’habitants de la tribu de Tiwaka se sont mobilisés pour la seconde fois, le 11 février dernier, devant la mairie de Poindimié pour réclamer l’eau courante.


Les futurs travaux se feront en trois étapes
La mairie de Poindimié a lancé un avis d’appel d’offre pour la première tranche des travaux. Ce mercredi, six entreprises intéressées par le chantier se sont rendues sur le site du captage d’eau, situé sur la rive droite de la Tiwaka.
Ils étaient accompagnés du service des eaux de la commune, des habitants de la tribu  et du bureau d’études, Hydro consult. Il s’agissait pour son représentant, Bruno Marque, d’expliquer les travaux à venir. Les futurs travaux se feront en trois étapes.

Le soulagement des habitants
Les habitants de Tiwaka espèrent que les promesses de raccordement au réseau d'eau seront cette fois-ci tenues. Des projets d'adduction d'eau remontent à l'an 2000, année d'inauguration de la transversale Koné-Tiwaka. En février dernier, lors de la seconde mobilisation des habitants de la Tiwaka, le petit chef de la tribu avait alors rappelé que

"depuis la construction de la transversale (Koné-Tiwaka), on avait demandé la route mais aussi la conduite d’eau. » 
Paul Poamedyou, le petit chef de la tribu


A suivre à présent, la sélection de l’entreprise en charge de mener les travaux de raccordement au captage d'eau. Ce chantier pourrait débuter en mai prochain. Le coût total de l’opération s’élève à 240 millions F CFP.

Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal 

L'actu en vidéo

FESTIVAL MUSIQUE PLACE COCOTIERS