Koumac fête le cheval et le bétail

Vainqueur course collines
© David Sigal | Larryson Martin est le vainqueur de cette course des collines

Rendez-vous incontournable du Grand Nord, la Foire remet une fois de plus ses animaux à l’honneur, entre courses de chevaux et concours bovins. 

Gilbert Assawa (C.C) Publié le , mis à jour le

La Foire de Koumac reste plus que jamais la grande fête du cheval, avec ce samedi, une épreuve attendue et spectaculaire : la course des collines. Elle célèbre la dextérité des cavaliers sur terrain accidenté. 
Ce sprint d’à peine une minute est un condensé de virages et d’accélérations, où l’accident n’est jamais bien loin. C’est « une course difficile avec de bons chevaux et de bons cavaliers », confie Larryson Martin, originaire de Ouégoa et vainqueur de cette édition 2019, avec un temps de 54 secondes pour environ 600 mètres de course.  
Les chevaux qui y concourent sont habitués aux courses de stock qui sont organisées toute l’année. Pour les monter, il faut avoir le coeur bien accroché. Francis Garnier, éleveur retraité, distille ses conseils : « il ne faut pas retenir le cheval, il faut pousser et avoir un cheval qui a le pied sûr ». 

Francis Garnier
© David Sigal | Francis Garnier, à droite, au chevet des cavaliers.
 

Une foire sans les éleveurs du Nord

Du côté des bovins, l’absence d’éleveurs du Nord à cette 27e édition de la Foire de Koumac pose question. C’est sans eux que ce sont tenus les concours où les animaux ont été « notés sous différents critères morphologiques, que ce soit musculaire ou squelettique, et des aptitudes fonctionnelles, comme l’aplomb pou le déplacement », détaille, Pierre Arnoux, technicien de l’Upra bovine. Le vieillissement de la profession inquiète lui aussi : les éleveurs calédoniens ont une cinquantaine d'années en moyenne.

Les reportages de Gilbert Assawa et David Sigal
 
 
 

Rodéo et jeux équestres

Les animations se poursuivent ce dimanche avec dès 8 h 30 du ranch riding suivi du parcours du stockman. A voir également des démonstrations de fun car le matin et l’après-midi, la deuxième manche du rodéo.