Accord trouvé sur la mine de Karembé

Mine de Karembé Michel 31 Koumac
© NC 1ère / Jean-Noël Méro | Ce sont les conditions de travail sur le site de Michel 37 qui étaient mises en cause.

Après dix jours de mouvement social, la grève est terminée, sur la mine Karembé de Koumac. Un protocole d'accord a été signé ce mercredi soir entre la société Minex qui exploite le site et le syndicat Solidarité NC.

Angélique Souche, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Après une longue journée de négociations, la direction de la société Minex et le syndicat Solidarité NC, qui campaient sur leurs positions respectives, ont finalement trouvé un terrain d'entente. Ce mercredi à 20 heures, ils ont paraphé un protocole d'accord qui signe aussi la fin du mouvement social initié le 14 août sur la mine de Karembé, à Koumac.

Conditions de travail

Les grévistes dénonçaient les conditions de travail, d'hygiène et de sécurité. Ils avaient progressivement reçu le soutien des coutumiers, des propriétaires terriens, des rouleurs de la mine Etoile du Nord voisine ou encore ceux de Ouaco.
L'accord trouvé hier soir donne satisfaction à Solidarité NC. Ecoutez Thierry Mayereau, son secrétaire général, joint au téléphone par Angélique Souche. 
Le travail pouvait donc reprendre sur le site minier Michel 37.