Intersyndicale en grève au centre SLN de Kouaoua

Claudette Trupit, avec F.T. Publié le

Suite à un préavis déposé vendredi dernier, une grève illimitée a été lancée hier au centre minier de la SLN à Kouaoua. Un mouvement suivi par 90% du personnel, selon l’intersyndicale USTKE-SGTINC. Principale revendication : le départ du chef des mines, accusé par les grévistes de discrimination et de favoritisme. Ecoutez Samuel Mereatu, délégué syndical STKE joint par Claudette Trupit. 

 

Rencontre

Sollicitée, la direction du Nickel n’a pas souhaité jusque-là s’exprimer sur ce qui est présenté comme une situation personnelle. Une nouvelle rencontre doit se tenir cet après-midi avec les syndicats.