L’hôpital de Koné n'ouvrira pas demain

Hôpital de Koné : une chambre avant ouverture, 13 juillet 2018
© NC la 1ère / Marguerite Poiogune | L'hôpital de Koné a une capacité de 64 lits et places.

La direction du «pôle sanitaire nord» a confirmé ce matin que l'ouverture du nouveau centre hospitalier était reportée, à une date ultérieure. Il devait accueillir son premier patient demain, à Koné. Des problèmes techniques sont notamment évoqués.
 

David Sigal, avec F.T. Publié le , mis à jour le

[MISE A JOUR DE MARDI ]

Après un conseil d'administration puis une conférence de presse, ce matin, la direction du centre hospitalier Nord confirme: l'hôpital de Koné n'est pas en mesure d'accueillir les malades. Son ouverture au public, qui était prévue ce mercredi 1er août, est reportée à une date ultérieure pas encore précisée. Notamment en cause, des problèmes rencontrés sur le traitement de l'eau en interne.
 

Manque de médecins

Il y a dix jours, les habitants du Nord ont pu visiter les installations flambant neuves de Païamboué. Mais il semble que sa mise en fonctionnement ne soit pas si simple. Nos informations faisaient état d'un manque de médecins, d'urgentistes et de radiologues pour permettre un fonctionnement normal des services. 
 

Exemples

Il n’y aurait pas de médecin sur place la nuit et les fins de semaine. Même constat pour les urgences, car un seul poste aurait été pourvu, sur les six prévus. Autre exemple du côté de l’hôpital de jour, où seulement la moitié des lits serait disponible. 
 

Problèmes techniques

Cette situation paraissait temporaire. Le temps, pour la direction de l’hôpital, de finaliser le recrutement du personnel nécessaire. Mais selon nos sources, à cette pénurie de médecins, se rajoutaient des problèmes techniques.