Grève à la mairie de Houaïlou: pas encore d'accord

Marguerite Poigoune, avec F.T. Publié le

Le mouvement social déclenché jeudi matin à la mairie de Houaïlou continue. Une rencontre a eu lieu, ce vendredi en milieu de journée, entre les grévistes et le secrétaire général de la municipalité. Celui-ci reste sur la position du maire, qui défend le licenciement d’un employé des services techniques alors que le STGINC demande sa réintégration. Ce dernier compte porter l'affaire devant les tribunaux, notamment pour entrave à la liberté du droit syndical. Et avisera quant à la suite, à savoir continuer le mouvement ou enclencher une «grève générale».