Catastrophe de Houaïlou : les recherches de la dernière chance ont commencé

Capture coutume mairie de Houaïlou de la mission de recherche de la dernière chance après glissements de terrain avec Danilo Guépy
© NC 1ère | Coutume à l'arrivée de la mission, vendredi, en mairie de Houaïlou.

La mission de recherche et de sécurisation lancée par la direction de la Sécurité civile, avec des experts de Métropole, a commencé son action sur le terrain, à Houaïlou. Une dernière tentative pour retrouver les corps des trois habitants portés disparus depuis la catastrophe du 22 novembre 2016.

Thérèse Waïa et Jean-Noël Mero avec F.T. Publié le , mis à jour le

Un espoir. Celui de retrouver enfin les dépouilles des habitants disparus dans les glissements de terrain qui ont endeuillé les tribus de Gouareu et de Ouakaya, à Houaïlou. C'était le 22 novembre 2016.

Pour faire le deuil

Pendant quatre jours, jusqu'à 83 intervenants avaient tenté de dégager les personnes prises au piège. Cinq corps avaient été sortis de la terre et de la boue. Les proches de trois autres victimes avaient longtemps continué à retourner le sol et à explorer la rivière. Comme cet homme à la recherche de son frère et de sa sœur, âgés de 34 et de 27 ans. «Je ne vais pas faire le deuil si je n'arrive pas à les retrouver», confiait-il.

Jusqu'à jeudi

Pour effectuer une dernière tentative, la direction de la Sécurité civile et l'Etat a monté avec l'Etat une mission de recherche et de sécurisation. Elle a été accueillie vendredi après-midi en mairie de Houaïlou, avant de se mettre à l'œuvre sur le terrain, jusqu'au 20 juillet. Le reportage de Thérèse Waïa et Jean-Noël Mero. 
REPRISE RECHERCHES HOUAILOU

les + lus

les + partagés