Deux associations du Nord ont investi pour recycler le verre

Broyeuse à verre, Glenn Newland, association Hô-üt de Touho, août 2019
© NC la 1ere | Glenn Newland, de l'association Hô-üt, présente le fonctionnement de la broyeuse.

Que faire des innombrables bouteilles de verre disséminées dans la nature, loin d’éventuels centres de traitement ? Dans le Nord-Est de la Nouvelle-Calédonie, deux associations environnementales se sont mobilisées pour trouver une solution : leur machine à broyer vient d’être inaugurée. 

Gilbert Assawa et David Sigal, avec F.T. Publié le

Elle vient de Nouvelle-Zélande, elle est arrivée mi-juillet et elle a été financée grâce à la GBNC, au consulat de Nouvelle-Zélande, à la province Nord et à l’Ademe. Elle, c’est une broyeuse de verre qui a été inaugurée vendredi matin, à Touho.
 

Bris de verre après passage à la broyeuse, projet «sable de verre» des associations Hô-üt et Popwadene, août 2019
© NC la 1ere
 

Grâce aux associations Hô-üt et Popwadene

Cette petite machine symbolise l’action citoyenne et conjointe de deux associations, qui militent en faveur de l’environnement dans le Nord. A travers le projet «sable de verre», Hô-üt, à Touho, et Popwadene, à Poindimié, ont décidé de traiter un type de pollution en amenant la solution au plus près du problème. 

Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal :