Une formation pour mieux valoriser les produits agricoles de Canala

classification fruits et légumes canala
© Brigitte Whaap

Valoriser les produits agricoles, c'est l'objectif de l'association Waké Chaa qui oeuvre dans la commune de Canala. Pour ce faire, elle a lancé une formation sur la classification des fruits et des légumes avec le soutien de l'interprofession fruits et légumes.

S.R Publié le , mis à jour le

Comment reconnaître la qualité esthétique des différents fruits et légumes ? A Canala, les producteurs font eux-mêmes le tri et les détails peuvent parfois être très importants. Par exemple, sur les bananes, il faut être bien attentif afin de savoir si le produit est mature. "Les gens veulent aujourd'hui de la qualité. A Canala, nous avons des produits de qualité mais aussi des produits abimés... Nous avons des fruits et des légumes de toutes catégories, cela nous permet d'écouler nos stocks", souligne Joakim Neimbo, agriculteur.

classification fruits et légumes canala
© Brigitte Whaap
Pour les aider dans cette démarche et valoriser les produits agricoles de Canala, l'association Waké Chaa a lancé une formation avec le soutien de l'interprofession fruits et légumes. Adelaïde Kasavimoin produit des bananes, des chouchoutes, des ananas, ou encore des pommes-lianes: " Je lave et je trie mes produits. Cette formation nous aide à bien trier nos produits."

Pour Gabrielle Wabealo, l'animatrice de l'association, "l'objectif est de diminuer les pertes. Aujourd'hui, on espère vraiment les sensibiliser afin qu'ils préparent et trient eux-mêmes leurs produits. Ici, les produits viennent essentiellement des tribus, c'est de l'agriculture traditionnelle." Une activité économique qui se professionnalise de plus en plus dans les tribus. En 2018, l’association Waké Chaa a distribué plus de 10 millions de francs aux petits agriculteurs de Canala.

Le reportage de Brigitte Whaap et Claude Lindor