Appel à solidarité pour les sinistrés d'Oma

Oma, dégâts à Koumac (février 2019)
© David Sigal / NC la 1ere | Dégâts causés par Oma à Koumac.

Le passage d'Oma a fait beaucoup de mal aux cultures vivrières, en particulier à Belep et dans le Nord de la Grande terre. Le Secours catholique rassemble des semences et des boutures afin d'aider les sinistrés. Il en appelle aussi à la générosité des Calédoniens pour fournir des denrées de base.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Après Oma, le Secours catholique lance un double appel. «Nous venons d'avoir des nouvelles de la région de Belep, en particulier, mais aussi du côté de Pouébo, où on sait que toutes les cultures vivrières sont à plat», explique Jean-François Kerrand, délégué permanent de l'association pour la Calédonie. 
 

Igname, tarot, patate douce...

Le Secours catholique sollicite toutes ses antennes du Caillou: il faut rassembler autant de semences et de boutures que possible pour les distribuer aux familles sinistrées. Igname, tarot, manioc, patate douce...: toutes les cultures vivrières sont concernées. 
 

En attendant les champs

Il s'agira de replanter quand l'eau se sera évacuée. Mais il faut permettre aux foyers sans ressource de tenir jusqu'à ce que les champs donnent de nouveau. Le Secours catholique s'adresse donc également à la population dans son ensemble.
 

Denrées de base

Il est demandé aux Calédoniens qui le peuvent de déposer au dock de la Vallée-du-Tir, au 8 de la rue Berthelot à Nouméa, «un maximum de denrées alimentaires de base»: du riz, de l'huile, des boîtes de conserves, des pâtes, de l'eau en bouteilles, des produits d'hygiène, ainsi que des bâches, matelas et vêtements de toutes tailles.
Jean-François Kerrand résume, au téléphone d'Angélique Souche. 
 

Pendant le grand vide-greniers

Les dons seront acheminés jusqu'aux familles touchées par Oma. Une permanence sera tenue au dock de la Vallée-du-Tir ce samedi, de 8 heures à midi. Et un stand sera aussi dédié aux dons dimanche, lors du premier vide-greniers de l'année sur la place des Cocotiers. 

Numéros d'urgence: 51 02 08 pour la Brousse et 27 11 19 pour Nouméa.