Ouvéa : un rituel de pêche qui perdure

Picots rayés
© Province Sud | La pêche du picot rayé, très apprécié des Calédoniens, interdite du 1er septembre au 31 janvier.

A Ouvéa, une des trois îles Loyauté de la Nouvelle-Calédonie, les feuilles de cocotiers et de pandanus tressées ont été délaissées au profit du filet de pêche. Les picots bleus sont ainsi piégés au bord de la plage. Leur arrivée coïncide avec la fête de la nouvelle igname.

Nadine Goapana
Publié le


Cette pêche aux picots bleus est  exceptionnelle pour les habitants et les clans de Wénéki, une tribu du district coutumier de Saint-Joseph dans le nord d'Iaai Ouvéa.

Cliquez sur la carte (point jaune) pour visionner la vidéo de Jean-Baptiste Badiou


Un rituel qui ne se déroule qu'une fois par an

Et pour cause : cette pêche n'est possible qu'à l'occasion de la bénédiction de la nouvelle igname.
En effet, l'arrivée des picots bleus près du rivage coïncide avec la récolte de l'igname nouvelle.
Autrefois, les picots étaient ramenés vers le bord grâce à des feuilles de cocotiers et de pandanus tressées. Aujourd'hui les pêcheurs ont recours au filet pour piéger le poisson.

Ce vendredi 6 mai, une cinquantaine de pêcheurs était dans la baie de Céou, tribu de Wénéki. Ils ont piégé quelques 800 picots. Dans le respect de la tradition, le fruit de cette pêche a été distribué à l'ensemble des foyers de la tribu.

Ouvéa : pêche aux picots bleus