Toujours pas de trace du plongeur disparu à Maré

Maré disparition plongeur
© Joseph Caihe

Le jeune homme de 27 ans était parti seul faire de la chasse sous-marine en apnée jeudi. Les recherches qui se sont poursuivies ce vendredi n’ont rien donné.

Natacha Cognard et Claudette Trupit (CM) Publié le

Ce vendredi les habitants de la tribu de Rho et de Cengeite au sud de l’île de Maré ont aidé la gendarmerie dans les recherches entamées dès hier soir.
Une opération coordonnée par le MRCC depuis Nouméa.
Ils recherchent activement Robert Kakou, un homme âgé de 27 ans, parti seul pêcher jeudi en début d’après-midi.
Il a été aperçu pour la dernière fois ce jeudi vers 16h, près de la barrière à une centaine de mètres de la plage de Yejele.
Dans la matinée de ce vendredi, la gendarmerie a retrouvé sa bouée et son poignard. 

Maré Cengeite
© Google Maps
 

La thèse de l’accident privilégiée

C’est la thèse de l’accident de chasse sous-marine qui est privilégiée. 
« La famille est consciente que les chances de retrouver la personne vivante sont extrêmement faibles, voire nulles » explique le capitaine de gendarmerie Olivier Clément, officier chargé des Iles Loyauté. « Mais nous continuons demain (samedi) en accord avec les coutumiers du district et la mairie ».
Les conditions météorologiques ont en effet obligé les équipes à arrêter les recherches en fin d’après midi.
Elles reprendront dès ce samedi matin avec l’appui des pompiers.

Le récit de Natacha Cognard sur des images de Joseph Caihe