Un projet de croisière de luxe aux Chersterfield inquiete EPLP

carte chersterfield
© 1ère | La compagnie du Ponant prévoit en 2019 des croisières aux Iles Chesterfield.

La compagnie française du Ponant prévoit en 2019 des croisières de luxe aux Iles Chesterfield. L'association environnementale Ensemble pour la Planète l'a repéré et s'en inquiète. Le site très sensible et sanctuarisé fait en effet partie intégrante du Parc naturel de la mer de Corail depuis 2014. 

Jeannette Peteisi Publié le , mis à jour le

Connues pour être un véritable refuge de milliers d’oiseaux marins, les îles Chesterfield ont aussi l’avantage d’être des îles paradisiaques qui en feraient rêver plus d’un. Justement, la Compagnie du Ponant prévoit  la visite de 200 croisiéristes de luxe en avril 2019. Dans une vidéo promotionnelle, la compagnie française vend les charmes du Pacifique et de l'Océanie. Du Ponant organise actuellement des croisières en Polynésie, Vanuatu, îles Salomon ou encore en Australie et en Nouvelle-Zélande…


EPLP tire la sonnette d'alarme


« Un joyau qui sera difficile à préserver si on laisse la porte ouverte aux croisières de masse » déclare Martine Cornaille, présidente d’Ensemble pour la planète. Écoutez-la

« Le tourisme de masse dans le Parc naturel de la mer de Corail est un sujet très important »


Face aux inquiétudes de l’association, le gouvernement se veut rassurant. « Ce sont des inquiétudes légitimes auxquelles il faut répondre » souligne Christophe Fonfreyde, le directeur adjoint des affaires maritimes de la Nouvelle-Calédonie. Écoutez
Trois possibilités s’offrent aux compagnies de croisières et aux plaisanciers : y interdire totalement l’accès, l’autoriser mais sous conditions ou mouiller sans mettre pied à terre. Dans tous les cas c’est le gouvernement qui valide cette réglementation, et tant que l’exécutif n’a pas élu son Président n’importe qui peut aller et venir aux îles Chesterfield.