Procès en appel de Bergé Kawa: 4 mois de prison avec sursis

Tribunal
© Natacha Cognard NC1ere

Condamné à un an de prison ferme en 1ère instance, Bergé Kawa devait répondre des faits de " Violence avec usage ou menace d'une arme". Ces dernières semaines un comité de soutien s'était manifesté à plusieurs reprises.

Yvan Avril avec Natacha Cognard Publié le , mis à jour le

La cour d’appel de Nouméa a condamné Bergé Kawa à 4 mois de prison avec sursis, et à une peine d’amende de 100 000 cfp Le grand chef de la tribu de Petit-Couli devra également indemniser sa victime et subira une mise à l’épreuve d’une durée de deux ans.

Coupable

Les juges ont estimé que Bergé Kawa s’était rendu coupable des faits qu’on lui reproche.En octobre 2015 il avait agressé un touriste aux abords d’un lieu coutumier. Condamné  le 22 mars pour "violence avec usage ou menace d’une arme" à un an de prison ferme. Bergé Kawa s’était vu décerné un mandat d’arrêt.

Tension

Ce mardi matin l’audience d’appel s’est déroulée dans un climat tendu. Les soutien du grand chef affirmant que le droit coutumier a été violé dans cette affaire.   Du côté de la victime, sévèrement blessé  au visage et à un œil, comme du côté de l’avocate général c’est un mauvais exemple que Bergé Kawa a donné à la jeunesse.

En appel l’avocate générale avait requis 1 an de prison avec sursis et une peine d’amende de 100 000 cfp, ainsi que l’indemnisation de la victime.