Les prix ont augmenté en mai malgré une baisse sur l'alimentation

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Malgré une baisse sur l’alimentation, et sans compter le tabac, les prix à la consommation ont accusé le mois dernier une hausse de 0,4%. C’est l’Isee qui le dit. L’Institut de la statistique et des études économiques attribue cette augmentation au coût de l’énergie, qui a pris 1,8% à cause de l’inflation du prix des carburants. Mais aussi au secteur des services où il relève + 0,8%, notamment sur les tarifs du transport aérien. Les produits manufacturés progressent légèrement,  + 0,1%, «en lien avec la hausse des prix des voitures neuves». Seuls les produits alimentaires diminuent, de 0,2%.

L’analyse complète à lire ci-dessous.