Le prix du kava augmente

Kava
© kava.com

Le Kava, culturel au Vanuatu, est entré dans les mœurs calédoniennes depuis une quinzaine d'années. Il est importé du Vanuatu sous forme de chips et transformé localement. Si les importations sont en baisse, les prix au kilo sont en nette augmentation pour atteindre 4000 à 5000 FCFP le kilo.

Isabelle Braouet (SR) Publié le , mis à jour le

Le prix du kava est en nette augmentation. Comptez 4000 à 5000 FCFP le kilo. Pour les experts locaux, cette flambée des prix est liée à la baisse de production au Vanuatu, les taxes à l’export, le transport, le passage du cyclone Pam et la sécheresse…

Importation en baisse

Depuis 2013, la Nouvelle-Calédonie importe de moins en moins de Kava. 186 tonnes par an contre 287 les années précédentes. Selon les nakamals interrogés, la consommation n’a que peu fluctué. La Nouvelle-Calédonie compte entre 200 et 300 bars à kava.

Le reportage d’Isabelle Braouet et de Michel Bouilliez