Préserver les abeilles et le miel calédoniens

Ruches
© NC1ere

La Nouvelle-Calédonie a la chance d’être préservée des maladies qui tuent les abeilles dans le monde. Les agents sanitaires apicoles veillent au grain.

Caroline Moureaux avec Gaël Detcheverry Publié le , mis à jour le

Créé en 2008, le réseau d'épidémio-surveillance apicole compte désormais dans ses rangs 18 agents sanitaires.
Ce sont tous des apiculteurs expérimentés. Après une formation, ils ont reçu cette semaine leur certification. 
Leur rôle : visiter les exploitations apicoles qui en font la demande et s'assurer de l'état de santé des abeilles.
 
On recense environ 700 apiculteurs en Calédonie pour 110 tonnes de miel produites chaque année. 
Pour le moment, les ruchers calédoniens sont indemnes des maladies qui déciment les abeilles du monde entier. 
Les agents sanitaires apicoles seront là pour les préserver.

Gaël Detcheverry a suivi l'un d'entre eux lors d'une visite d'exploitation.

 

Pour en savoir plus sur les dangers qui guettent les abeilles, c’est ici