Politique, dengue, réseau d'escroquerie, centrale: l'actu à la 1 du mercredi 22 mai 2019

Mosaïque actu à la 1 du 22 mai
© NC la 1ere et esquisse DR

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec une deuxième victime de la dengue, une septuagénaire en détention provisoire pour un vaste réseau d'escroquerie, Nina Julié et Nicolas Metzdorf qui ne font plus partie de Calédonie ensemble ou le point sur le projet de centrale pays.

Françoise Tromeur et Steeven Gnipate Publié le , mis à jour le

Une fillette de Pouébo victime de la dengue

On l’apprenait hier, la dengue a fait une nouvelle victime en Nouvelle-Calédonie. Une enfant de huit ans est décédée au médipôle lundi des suites de la maladie. La fillette vivait à Balade, sur la commune de Pouébo. 
La Calédonie est en situation d’épidémie de dengue depuis fin décembre 2018. Une épidémie qui a été marquée par un premier décès en février: une mère de famille âgée de 43 ans, qui résidait à Nouméa.
 

Une septuagénaire à la tête d'une énorme escroquerie

Plus d'un milliard de francs, c’est le montant estimé d’une énorme escroquerie en réseau pour laquelle une femme de 73 ans a été placée en détention provisoire jeudi dernier. Cette arnaque à laquelle les forces de l’ordre viennent de mettre un terme aurait commencé en 2017 et fait plus d’un millier de victimes à travers la Calédonie. 
Les personnes interpellées recueillaient de l'argent pour débloquer l'héritage fictif d'un soldat du Pacifique. Selon un montage pyramidal, elles promettaient le remboursement des sommes investies et une plus-value alléchante.  

Corps calciné à Ducos: la piste de l'accident

La thèse de l’accident est désormais privilégiée concernant la mort d’un homme dont le corps en partie calciné a été découvert dimanche, sur un terrain vague de Ducos, à Nouméa. Si sept personnes avaient été placées en garde à vue, toutes ont été remises en liberté hier après-midi: les investigations laissent à penser que le défunt a été victime d'un feu domestique dans le conteneur dans lequel il vivait. Une autopsie doit être prochainement réalisée.
 

Nina Julié et Nicolas Metzdorf ne font plus partie de Calédonie ensemble

Alors que le Congrès élira son nouveau président vendredi matin, deux personnalités de Calédonie ensemble annoncent qu’elles n’appartiennent plus au parti grand perdant des dernières provinciales et siégeront désormais en non inscrits. Nina Julié et Nicolas Metzdorf l’expliquent dans une «lettre aux militants, sympathisants et élus de Calédonie ensemble»: selon eux, «la direction» du mouvement leur aurait demandé de voter avec le FLNKS vendredi dernier, pour mettre en minorité l'Avenir en confiance à l’assemblée de la province Sud, ce qu’ils auraient refusé«Fake news», réagit Calédonie ensemble dans un communiqué publié dans la nuit, où il «prend acte de la défection de Nina Julié et de Nicolas Metzdorf». Sans ce dernier, le groupe que CE devrait déposer au Congrès passe de sept à six élus.  

Où en est la centrale pays?

Le projet de la future centrale du pays a été présenté hier par la société Nouvelle-Calédonie énergie. Commandée pour une livraison en 2023, c’est l’alternative retenue pour remplacer la centrale au fioul de Doniambo, polluante et coûteuse. Les autorités calédoniennes en ont fait un enjeu de santé publique et de sécurité énergétique. Un véritable enjeu, également, pour la SLN. L’objectif est de répondre aux besoins de l’usine de Doniambo (160 méga-watts) tout en complétant la fourniture en énergie de la distribution publique (40 à 60 MW). Elle est commandée pour être livrée en 2023.
Invité de la matinale radio à 7 heures: Chris Fouqueray, responsable du projet.
 

Scal'Air relève une pollution constante

La pollution reste stable par rapport à 2017, et le quartier nouméen de Montravel demeure le plus impacté: ce sont les éléments du dernier rapport d’activité établit par Scal’Air, chargé d’établir un bilan de la qualité de l’air.