Permis de conduire : une réforme pour la sécurité

permis de conduire
© DR

Plus d'un tiers des conducteurs impliqués dans un accident mortel n'avaient pas leur permis de conduire. Pour enrayer ce problème, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a annoncé la simplification des démarches pour son obtention. 

S.R Publié le , mis à jour le

En Nouvelle-Calédonie, plus d'un tiers des conducteurs impliqués dans un accident mortel n'avaient pas leur permis de conduire. Le gouvernement a annoncé la simplification des démarches pour son obtention. Dans son projet de réforme, l'exécutif veut autoriser les agents de la DITTT à faire passer le code de la route. L'objectif est de libérer les examinateurs pour l'épreuve de conduite, où les délais d'attente sont souvent très longs.

L'objectif affiché du gouvernement, c'est aussi de faire baisser la mortalité sur nos routes. "Qu'il s'agisse des suspensions, des conduites sous annulation ou des gens qui n'ont jamais passer le permis de conduire, ils sont présents d'une année sur l'autre dans environ 40% des accidents mortels" affirme Manuel Cellard, vice-président de la prévention routière. 

Le reportage de Coralie Cochin et de Cédric Michaut 

" Notre objectif est d'assurer la sécurité des calédoniens sur les routes. Il faut que chacun prenne conscience que la voiture peut être une arme " souligne Cynthia Ligeard, membre du gouvernement chargé de la sécurité civile. Elle était l'invitée hier soir du journal télévisé.