Pas de "Saison Prestige" cette année au Conservatoire

Elodie Lanfroy (L.A) Publié le , mis à jour le

Restriction budgétaire oblige, il n'y aura pas de « Saison Prestige » cette année au Conservatoire, ces concerts internationaux de haut niveau qui permettaient de faire découvrir au public des artistes célèbres. En conséquence, Fabrice Gaillot, le directeur adjoint du Conservatoire, annonce une saison «Île de lumière» la plus qualitative possible. "Le fil conducteur de notre saison c'est la diversité artistique. Il y aura donc deux concerts de musique classique, un de musique ancienne, un de musique impressionniste française, un concert de jazz avec les enfants de l'école Cosnier ou encore de Baudoux... Il y aura surtout au mois de septembre un spectacle d'interculturalité avec le groupe Yenou de Maré et les petits violons de musique classique, disons du folk mélanésien et kanéka acoustique mélangés, une création du Conservatoire. Enfin, il y aura de la danse contemporaine. Bref, tout un éventail de possibilités!"