Pandathlon: 1 inscription = 2 arbres plantés

pandathlon

Allier sport et environnement, c’est le principe du Pandathlon organisé par le WWF. Après le succès de la première en 2015, cette course solidaire revient aujourd’hui avec pas moins de 700 coureurs…

Malia Noukouan (IP) Publié le , mis à jour le

Deux parcours étaient au programme, 10 et 16 kilomètres... Une grande étape remportée par Ludovic Lanceleur en 1 heure 24 minutes et 19 secondes, suivi de près par Franck Santos qui termine 15 secondes après le vainqueur.
 
7h30, séquence échauffement pour les premiers participants. Pendant que les uns courent sur quelques mètres, d’autres s’étirent. Et bien sûr ça se passe dans la bonne humeur. Une heure plus tard, 300 coureurs prennent le départ du 16 kilomètres. Un parcours plus technique avec 750m de dénivelé positif mais accessible à qui veut suer pour la nature calédonienne. Ce sont là des coureurs mobilisés pour la cause environnementale.
 
Au finish, chaque participant sortira vainqueur des deux parcours. En payant 3000 Frs son inscription, il permettra de reboiser le site de la Haute Dumbéa, un patrimoine qui se dégrade au fil des ans et qu’il est important de sauvegarder. Il faudra des siècles pour retrouver la riche biodiversité d’antan, mais l’environnement a besoin de chaque Calédonien au quotidien. Les fonds récoltés via cet évènement écolo-sportif vont permettre de planter 1 500 arbres le 26 juin prochain sur le site de Dumbéa.


Le reportage de Malia Noukouan

pandathlon