Ouverture de la 3ème session d'Assises de l'année

Code pénal. Justice. Tribunal
© NC1ere

Plusieurs procès importants aux Assises pour la 3ème session de l’année. On y évoquera notamment la mort d’Aurélie Marcias, et celle de Ramon Noraro.
Ce lundi, place à la révision de la liste des jurés.  

Malia-Losa Falelavaki (CM) Publié le , mis à jour le

La mort d’Aurélie Marcias l’an dernier à St louis

Dès jeudi, la 3ème session d’Assises de l’année s’ouvrira avec le procès du principal mis en cause dans la mort d’Aurélie Marcias, cette jeune infirmière de 34 ans  décédée le 8 mars 2017 après une chute de  moto sur la RP1 vers la tribu de Saint-Louis.
Ils étaient 4 adolescents, 3 ont été jugés et condamnés par le Tribunal pour enfants pour tentative de vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non-assistance à personne en danger. 
Le dernier qui avait plus de 15 ans au moment des faits sera donc jugé par la Cour d’Assises  pour  vol avec violence ayant entraîné la mort. Le fait d’avoir cherché à  provoquer la chute mortelle  d’Aurélie Marcias pour voler sa moto constitue une intention criminelle et si la Cour d’Assises rejette l’excuse de minorité, la peine encourue est la perpétuité. 
Le procès à huis-clos est prévu sur 2 jours. 
 

La mort de Ramon Noraro en 2016 à St Louis

La seule audience publique de la session, ce sera à  partir du lundi 10 septembre et sur presque une semaine, le procès d’Iveric Gnibekan.  Âgé de 29 ans, il est accusé du meurtre de Ramon Noraro. Tous deux évadés du camp-Est, ils s’étaient cachés  à Saint-Louis. Le 19 décembre 2016, dans un contexte de tension entre jeunes de la tribu, une fusillade éclate, faisant un mort et deux blessés graves.
Christian Pasta, avocat général près la cour d’appel de Nouméa.

Pour meurtre, Iveric Gnibekan risque 30 ans de réclusion criminelle. 
 

Viols sur mineurs en appel

La dernière affaire sera jugée par la Cour d’Assises d’Appel à partir du 17 septembre. Dans le box des accusés, un homme condamné en novembre dernier à 10 ans d’emprisonnement pour viols sur mineurs.