Océanias. L'Australie plane sur les Cagous.

Kody Stattman à gauche a marqué 33pts contre les Cagous.
© FIBA Océania | Kody Stattman à gauche a marqué 33pts contre les Cagous.

Dans leur premier match des Océanias, les moins de 17 ans calédoniens ont subi la loi des Wallabies. Une défaite par plus de 120 points d'écart. Si l'adversaire est intouchable, il y a matière à mieux faire côté cagou.

Martin Charmasson
Publié le , mis à jour le

Un monstre implacable


50-6 à la fin du premier quart-temps, 86-12 à la mi-temps, 155-32 au coup de sifflet final. Pas évident de jouer l'Australie dans une compétition internationale. Les joueurs de Miguel Delaveuve en ont fait les frais dans leur première rencontre des Océanias U17 qui se déroulent à Guam. Pour les autres sélections du Pacifique, il est trop dfficile de rivaliser avec un tel adversaire. Ses catégories de jeunes sont en constante progression. Les moins de 17 ans étaient en finale des championnats du monde de la catégorie en 2012 (défaite 95-62 contre les USA), comme en 2014 à Dubaï où le titre leur avait échappé de 7 points, face aux Américains.  

Des joueurs bientôt en NCAA


Contre les Cagous, Kody Stattman a fait étalage de son talent. A 17 ans, le second arrière d'1m98 a scoré 33 points, à 9/13 aux tirs, 4/5 à trois points, et 4/4 aux lancers-francs. Celui qui s'est récemment incliné en finale du championnat national des moins de 18 ans avec son club de Queensland North, fait partie des grands espoirs de son pays. Stattman s'entraîne désormais avec les Cairns Marlins (Australia State League) en attendant de rejoindre le championnat universitaire américain. Missouri, Stanford et St Mary's, qui a vu passer son compatriote Patty Mills (San Antonio, NBA), le courtisent. Sean MacDonald, qui s'est arrêté à 31 points, 7 rebonds et 4 passes face à la Calédonie, a lui récemment participé à un tournoi organisé par l'Australian Institute of Sports (l'équivalent de l'INSEP en France) ouvert aux scouts d'une vingtaine d'universités américaines ...

Travailler les fondamentaux


Les Calédoniens doivent revenir aux principes de bases. Si la défaite était inévitable contre l'Australie, les troupes de Miguel Delaveuve peuvent mieux faire. Elles ont perdu 57 ballons en 40 minutes dans ce match d'ouverture des Océanias. Face à une défense adverse tout terrain, elles ne semblaient pas avoir de réponses pour s'en sortir sur les remises en jeu. Beaucoup de pertes de possession, également, en attaque. Les joueurs préfèrent trop souvent un dribble à la circulation du ballon. Le manque de mouvements pour se démarquer ou pour aider des coéquipiers en posant des écrans sur leurs défenseurs, n'aide pas non plus l'équipe. On notera toutefois les 10 points marqués par Florian Patche face aux Australiens. 

Les Samoa, mardi


Il faudra vite rectifier le tir pour les Cagous qui joueront demain, mardi, les Samoa. Dans leur premier match, ces derniers se sont facilement imposés 126-48 contre Palau, avec 24pts et 14rbs pour leur capitaine Clarke Aiono, et 19pts 6 passes pour le meneur Leusogi Ape.