Le numérique va révolutionner les transports calédoniens

transports grand nouméa
© NC 1ère

Këdia, le nouveau site internet calédonien, mettra à la disposition du voyageur toute l'offre de transport disponible en Nouvelle-Calédonie. Il se déclinera en deux applications mobiles à la fin du mois et regroupera plusieurs partenaires du transport terrestre, aérien et maritime. 
 

Steeven Gnipate Publié le , mis à jour le

Planifier plus facilement et rapidement ses déplacements sur l'ensemble du territoire sera bientôt possible grâce au site internet et aux deux applications mobiles Këdia, qui signifie "le partage du savoir" en langue xârâcùù. Dés la fin du mois, ce nouveau site regroupera plusieurs partenaires du transport terrestre, aérien et maritime. Il intègrera aussi le co-voiturage. Concrètement, Këdia mettra en relation et coordonnera l'ensemble des informations pour que chacun dispose de toutes les alternatives aux transports. 

Les précisions de Gilbert Tyuienon, membre du gouvernement en charge du transport 


Pour l’heure, le site ne propose que des informations pratiques (horaires, durée des trajets...), mais à terme il permettra aux usagers de payer en ligne un ticket unique. 
 

Les dépenses en transport 


La dépense annuelle s'élève à 97,7 milliards de francs (51% concernant les véhicules particuliers) en Nouvelle-Calédonie. Les véhicules particuliers et les deux-roues motorisés coûtent aux usagers 50 milliards de francs. Des dépenses entièrement financées par les ménages, les entreprises et les administrations. Concernant les transports collectifs routiers, la dépense globale pour Nouméa et le Grand Nouméa est de 4 674 millions de francs. Le coût annuel des lignes interubaines est estimé à 850 millions de francs.