Le nouveau visage de VKP s’expose

VKP exposition
© Cédrick Wakahugnème / 1ère | L'exposition « VKP – 2004-2016, le nouveau pôle urbain » est actuellement visible au centre culturel de Voh.

Depuis plus d’une semaine, la cellule Koniambo de la province Nord organise une exposition photographique mettant en valeur le nouveau visage de la zone Voh, Koné et Pouembout. A travers ces photos, on découvre les grands changements opérés depuis une dizaine d’années. 

Cédrick Wakahugnème Publié le , mis à jour le

« Je vois sur cette photo le nouveau dispensaire de Voh. Il s’est agrandi car la population a augmenté ». Originaire de Voh, Lysebeth a passé toute sa vie à la tribu de Oundjo, cet écrin de verdure prés de la mer, face au monstre de métal, KNS. A travers ces photos, elle découvre l’étendu du développement sur sa propre commune. « Durant ces dix années, il y a eu vraiment un grand changement surtout au niveau des infrastructures et le mode de vie de nos populations a bien changé », confie la jeune femme, «cette évolution est importante pour la jeunesse, c’est aussi une question de rééquilibrage avec le sud de la Calédonie », poursuit-elle.

Les 10 ans qui ont bouleversé VKP

Cette exposition initiée par la cellule Koniambo de la province Nord veut montrer le nouveau visage de VKP. Les photos possèdent très peu de légendes mais on y trouve des chiffres clés sur les financements, le nombre d’infrastructures ou encore les emplois créés dans la zone notamment. Les visiteurs pourront également découvrir ce pôle de développement sur différentes thématiques, l’autre ambition de la cellule Koniambo. « Il y a actuellement de plus en plus d’habitants sur la zone », souligne Luc Batailler, le chef de la cellule Koniambo, « mais on ne mesure pas souvent l’étendue du changement. Notre ambition c’est vraiment de toucher du doigt cette période relativement courte, ces 10 dernières années, où l’on a connu de réels bouleversements », poursuit-il, « la population a doublé, les créations d’entreprises ont augmenté et avec l’usine du Nord les retombées économiques sont évaluées à prés de 400 milliards. Il faut dire que c’est considérable, il était donc important que les visiteurs le sachent à travers cette exposition ».

Une exposition tournante

Cette exposition intitulée « VKP – 2004-2016, le nouveau pôle urbain », est actuellement visible au centre culturel de Voh. La semaine prochaine les photos seront exposées à Poya, puis à Koné au complexe culturel. La cellule Koniambo n’écarte pas l’idée de la faire tourner sur l’ensemble de la province Nord mais également dans le sud. En parallèle, un ouvrage sur le développement de la zone VKP est disponible. Cette publication est traduite en anglais, en chinois et en Coréen.