Un nouveau fauteuil électrique pour Cyriaque

Fauteuil myopathe
© NC1ere/Cédrick Wakahugnème

Vive émotion ce mercredi 9 novembre au lycée du Grand Nouméa. Un jeune adolescent atteint de la myopathie de Duchenne a reçu des mains du Lions Club et de l’AFM une attestation pour l’acquisition d’un nouveau fauteuil électrique. 

Cédrick Wakahugnème (avec CM) Publié le , mis à jour le

Le regard attentif et épanoui. Cyriaque Lié est un élève hors du commun. En classe de seconde au lycée du Grand Nouméa, l’adolescent a dû se battre pour suivre une scolarité comme les autres élèves. « Ça été vraiment difficile quand j’étais en 6ème », souligne le jeune lycéen, « maintenant, je supporte le regard des autres et je sais que les lycéens sont un peu plus matures », renchérit-il. De nature tenace, son handicap lui a permis de relever de grands défis.

Soutenu par sa famille

Cyriaque Lié est atteint de la maladie de la myopathie de Duchenne. A 7 ans, tout s’arrête pour l’adolescent. Ses muscles se relâchent petit à petit. Un déchirement total pour sa mère Louisa, qui suit avec beaucoup d’intérêt le parcours de son enfant. « Tout le monde le soutient » nous confie-t-elle, « on est toujours avec lui. C’est un garçon vachement motivé. Malgré son handicap, il aimerait faire comme les enfants valides ». Depuis 6 ans, le fauteuil électrique, totalement vétuste de l’adolescent, doit être renouvelé.

Des fauteuils financés par le Lions Club et l’AFM

Le Lions Club et l’AFM participent conjointement à l’achat d’un nouveau fauteuil. « Notre association est de servir les gens et les aider » indique François Latronico, membre du Lions Club, « nous avons été sollicités pour monter le dossier de financement de deux fauteuils. 2/3 du financement l’est par l’intermédiaire de partenaires publics ». Depuis 22 ans sur le Territoire, l’AFM Nouvelle-Calédonie souligne le cas particulier de cette demande de soutien. « Nous avons sollicité l’AFM, l’Association Française contre les myopathies directement en France », renchérit Robert Racapé, le coordinateur du Téléthon locale, « cette attestation que nous leur remettons aujourd’hui officialise l’achat de ce fauteuil électrique ».

Attendu le 15 Décembre

Cyriaque Lié est très ému. « Avec ce fauteuil, ce sera plus facile pour moi de me déplacer et plus confortable », confie l’adolescent, « il va plus vite que celui que j’ai et avec une technologie plus avancée ». A 15 ans, le jeune lycéen pourra se déplacer sans trop de difficultés. Comme lui, Jean Francelin aura lui aussi son propre fauteuil. Ces fauteuils électriques sont attendus sur le territoire le 15 décembre prochain.