Nouméa : une nouvelle brigade cynophile rejoint la police municipale

Maitres chien
© La 1ère

Deux bergers malinois ont été dressés pour agir en appui des services de l'ordre à Nouméa. 

Gwen Quemener, Martine Nollet avec L.A Publié le , mis à jour le

A Nouméa, deux jeunes malinois de quinze et vingt mois viennent d'intégrer la brigade cynophile de la police municipale. Vifs, volontaires, courageux, agiles, avec un bon mordant, les nouvelles recrues, arrivées tout droit de métropole, disposent de qualités particulièrement appréciées des forces de l'ordre. " Il est également très observateur, c'est parfois même lui qui m'alerte qu'il y a un danger. Cela vient du fait qu'il est très curieux de nature. " précise l'un des policiers maîtres-chiens.  

Dans cette unité de police, chaque binôme est très proche d'autant que le maître et son chien vivent ensemble 24 heures sur 24. Une complicité à entretenir à chaque instant afin qu'elle se répercute sur les interventions à risque. 

Si les chiens ont avant tout un rôle dissuasif, au même titre que le port d'une arme, d'un flashball ou d'un taser, ils sont aussi amenés à réaliser diverses missions, comme rechercher de la drogue, des billets, des armes, voire des évadés de prison… Autant d'interventions pour contribuer à la sécurisation de la ville de Nouméa.  

Le reportage télé de Gwen Quemener et Laura Schintu.

BRIGADE CYNOPHILE