Mouvement social au centre Cafat du Receiving

cafat
© NC 1ère

Le centre de soins de la Cafat est resté pour l'essentiel fermé au public, ce jeudi 24 août, dans le quartier nouméen du Receiving. La CSTNC a initié une grève dans un contexte délicat, marqué à la fois par la réduction des coûts de gestion et l'obligation de remplir de nouvelles missions.

Isabelle Peltier (F.T.) Publié le , mis à jour le

Le centre de soins de la Cafat au Receiving de Nouméa est resté fermé au public, aujourd’hui. La raison : une grève initiée par la CSTNC, la Confédération syndicale des travailleurs de Nouvelle-Calédonie. Le mouvement a été suivi à 70%, y compris par des salariés non syndiqués. Seul le service dédié aux évacuations sanitaires est resté ouvert.
 

«Malaise»

En cause selon le syndicat, des discussions avec la direction qui seraient au point mort depuis le mois de mai, et surtout un malaise au travail lié à un manque d’effectifs. Les précisions de Frédérique Pandosy, déléguée syndicale de la CSTNC à la Cafat.

«Devoir d'exemplarité»

Du côté de la direction, on fait valoir que la Cafat se doit d’être exemplaire compte-tenu, notamment, de la situation de ses régimes. Ecoutez Xavier Martin, directeur par intérim.

Négociations ce vendredi

Réactions recueillies par Isabelle Peltier. Des négociations entre la direction et les délégués syndicaux doivent se dérouler ce vendredi, à partir de 8h30, dans les locaux Cafat du centre-ville. Quant au centre du Receiving, il sera ouvert aux heures habituelles. Et selon la Caisse, les personnes dont les rendez-vous ont été annulés ce jeudi seront recontactées une par une.