La mobilité bancaire bientôt facilitée

Banques. Tarifs bancaires
© NC1ere

La loi Macron sur la mobilité bancaire, applicable depuis le 6 février en Métropole, entrera en vigueur en juin prochain en Nouvelle-Calédonie. En clair, il sera plus simple pour les clients de changer de banque. Explications.

Malia Noukouan (CM) Publié le , mis à jour le

Fini la paperasse et les heures au bout du fil… quitter sa banque pour une autre sera désormais simplifié. Ce ne sera plus à vous mais à votre nouvelle banque de faire les démarches.
C’est une bouffée d’air pour les clients, qui renoncent souvent face à la lourdeur du processus mais aussi par manque d’informations.
Concrètement,  grâce au « mandat » que vous allez lui fournir, votre nouvelle banque se rapprochera de l’ancienne agence, selon un délai fixé, pour avoir toutes les informations concernant votre compte, y compris contacter vos fournisseurs.

Les précisions de Françoise Kerjouan, la vice-présidente de l’UFC Que Choisir 

Banques itw Kerjouan 1

 Au final, est-on vraiment libre ? Pas tout à fait. Il existe un frein à cette mobilité, à savoir les crédits immobiliers en cours de remboursement.

Françoise Kerjouan, de l'UFC Que Choisir 

Banques itw Kerjouan 2

 
Cette nouvelle mesure devrait permettre de stimuler la concurrence et pourrait bien inciter les quatre banques locales à baisser leurs prix pour ainsi garder leurs clients.


Retrouvez l'enquête de l'UFC Que Choisir sur la mobilité bancaire ici