Mise en examen de Philippe Ajapuhnya

Philippe Ajapuhnya : mise en examen

Après 48 heures de garde à vue, le secrétaire général de l’Union Calédonienne, a été mis en examen pour viol ce week-end sur une jeune femme de 22 ans. D’après le parquet, il reconnaît les attouchements, mais nie avoir forcé la victime.

Angélique Souche avec N.G Publié le , mis à jour le

Philippe Ajapuhnya est soupçonné d’avoir abusé d’une jeune femme de 22 ans le 2 décembre dernier dans sa voiture.

#Sur le plan judicaire

D’après le parquet, il reconnaît les attouchements, mais nie avoir forcé la jeune femme. Une jeune personne qualifiée par le parquet de fragile et aux capacités intellectuelles limitées, ce qui expliquerait notamment que les faits se soient produits par deux fois la même journée, autrement-dit que la victime soit revenu vers son bourreau présumé.

La jeune femme a notamment expliqué lors de la confrontation organisée pendant la garde de Philippe Ajapuhnya, que ce dernier lui aurait promis du travail.
Eu égard aux antécédents judiciaires de Philippe Ajapuhnya, le parquet avait requis son placement sous mandat de dépôt au Camp Est, mais le juge des libertés a finalement décidé de le placer sous contrôle judiciaire, c’est-à-dire "libre mais avec une obligation de pointer régulièrement à la gendarmerie."

# Sur le plan politique

Dès la semaine dernière, l’Union Calédonienne avait suspendu Philippe Ajapuhnya de ses fonctions de secrétaire général, le temps que la justice fasse toute la lumière sur cette affaire.
Ce week-end, le secrétaire de l'UC a été mis en examen. Le parti maintient sa mesure conservatoire, le temps que Philippe Ajapuhnya prépare sa défense.
Daniel GOA, président de l'UC est au micro de Brigitte Whaap et Gaël Detcheverry

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête