Le mauvais temps s'évacue vers l'Est

Carte vigilance Météo France NC 22 avril 2019
© Météo France NC

Après les trombes d’eau qui se sont abattues sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie ce dimanche, les fortes pluies s’évacuent progressivement vers l’Est. Mais l’épisode n’a pas été sans conséquences. 

Caroline Moureaux avec Martine Nollet Publié le , mis à jour le

Après les pluies diluviennes qui se sont abattues ce dimanche sur la Nouvelle-Calédonie, Météo France NC a rabaissé ses vigilances fortes pluies et orages. Désormais, seules les Loyauté, le sud de la côte Est ( Canala, Thio et Yaté) et l’Ile des Pins restent en vigilance jaune.

Selon Météo France, depuis le début de l’épisode, les cumuls ont atteint 120 à 180 mm sur une grande moitié sud de la côte Est, sur le Sud et vers Poya. Ils atteignent localement 200 mm prés du relief et sur la pointe Sud et jusqu'à 300 mm sur Ouvéa et Lifou.
Il s'agit d'un épisode pluvio-orageux généralisé que l'on peut observer une ou deux fois par an. L'intensité des pluies sur les Loyauté aura été, quant à elle, encore plus exceptionnelle.
Les précisions de Jean-Yves Choplin, chef prévisionniste à Météo France NC, point par Martine Nollet 
 

Quelques perturbations sur le réseau routier

Plusieurs radiers et chaussées ont été submergés par les eaux ce dimanche, coupant la circulation en différents endroits. C’était notamment le cas à Dumbéa où le parc provincial de la Dumbéa reste fermé jusqu’à nouvel ordre en raison des fortes crues de la rivière. Quatre randonneurs ont du être secourus par les pompiers ce dimanche, ils étaient restés piégés au au niveau du troisième radier en allant vers le barrage.  
Au Mont Dore , la route de la Coulée est désormais dégagée. A Lifou, plusieurs inondations ont été recensées à Lössi, de même qu’à Ouvéa où un arbre a bloqué la route à la tribu de Lékine. Les pompiers ont du le dégager. 
Restez prudents sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, surtout si vous circulez et ne tentez pas de traverser les cours d’eau en crue et les chaussées inondées, que ce soit à pied ou en voiture. 
 

Un sauvetage pas banal à Bourail

Une belle histoire qui aurait pu mal finir sans l’intervention des pompiers.  A Bourail ce dimanche, sur la zone de la haute Pouéo, deux pompiers ont sauvé une jument sur le point de se noyer. La montée des eaux a été si rapide que la propriétaire n’a pu la détacher à temps.
Le récit de l’adjudant Régis Kirsch qui était sur place et qui a dû se mouiller pour ce sauvetage in extremis. Il est au micro de Martine Nollet 


Parmi les autres conséquences 

A Nouméa, les sauveteurs de la SNSM ont d intervenir la nuit dernière après la rupture des amarres d’un voilier, alors que les vents étaient enregistrés à 52 noeuds. 

Plusieurs foyers ont été privés d’électricité comme à Lifou, après la chute d’un poteau électrique.

Des vols d’Aircal ont du être annulés hier. Les passagers sont réacheminés aujourd’hui vers leurs destinations. 

La mairie de Ponérihouen a décidé de ne pas ouvrir les écoles de la commune avant mercredi. « Suite aux pluies diluviennes et brutales de ce week end, nos 11 captages doivent être nettoyés, nos 16 bassins vidangés et nos conduites d'eau purgées pour garantir une eau en quantité et en qualité suffisante pour nos écoles et nos populations. » indique la mairie.

Et puis dans les informations pratiques, Pacifique Environnement informe les administrés de la commune de Bourail collectés normalement le lundi qu’en raison des pluies d’hier le véhicule de collecte est immobilisé. Par conséquent la collecte se fera demain.