Mathieu Frei vice-champion du monde de voile olympique

Mathieu Frei et le métropolitain Noé Delpech médaille d'argent aux Mondiaux de voile, 2018, sur 4ç er
© Fédération française de voile | Fiers de leur médaille d'argent, Mathieu Frei (à gauche de la photo) et Noé Delpech!

Un exploit qui a même surpris ses auteurs… Alors qu’ils espéraient sauver le bronze, c’est l’argent que Mathieu Frei, de la Société des régates calédoniennes, et son coéquipier Noé Delpech ont décroché sur 49 er au Danemark, dans les championnats du monde de voile olympique.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

«On est partis d’un peu loin, on ne va pas se mentir», reconnaît bien volontiers Mathieu Frei, interrogé pour la Fédération française de voile. Engagé dans les Mondiaux de voile olympique, dans la ville danoise d’Aarhus au Danemark, le sociétaire calédonien de la SRC s’est fendu d’une performance exceptionnelle. Avec son coéquipier Noé Delpech, il s’est adjugé la deuxième place sur dériveur léger 49 er après avoir remporté la dernière des courses. 
 

Noé Delpech et Mathieu Frei en action.
© Sailing Energy / World sailing | Noé Delpech et Mathieu Frei en action.
 

Derrière des frères croates

Le duo devient vice-champion alors qu’il ne pensait pas pouvoir espérer mieux qu’une médaille de bronze. Derrière les frères croates Sime et Mihovil Fantela, mais devant les Allemands Tim Fischer et Fabian Graf qui occupaient pourtant cette deuxième position avant la grande finale.
 

«On a essayé de prendre manche après manche et on a fait des meilleures journées tous les jours»

 

Pourtant «loin en points»

«C’était compliqué parce qu’on était loin en points», explique Noé Delpech, athlète licencié à Marseille qui a grandi à La Réunion. «Finalement on a eu un bon scénario, on a très bien navigué et nos concurrents ont fini neuvièmes.» «On a essayé de prendre manche après manche et on a fait des meilleures journées tous les jours. On finit en gagnant la Medal Race», complète Mathieu Frei - c'est-à-dire les grandes finales qui regroupent les dix premiers de chaque catégorie, dont les points comptent double. «Et tout se "goupille" bien par rapport à nos adversaires directs.»
 
Mathieu Frei et le métropolitain Noé Delpech médaille d'argent aux Mondiaux de voile, 2018, sur 49 er
© Fédération française de voile
 

Plus belle performance française depuis 2013 

Il s’agit de la plus belle performance française dans cette catégorie depuis une médaille de bronze décrochée en 2013. Les deux vice-champions du monde ont désormais deux semaines pour réaliser, avant de mettre le cap sur le Japon, pour s’entraîner et participer à la première étape de coupe du monde à Enoshima, sur le plan d’eau des JO 2020.

Une performance à revivre en images ci-dessous.