Lifou lance le 48e Tour de Calédonie

Les 46 coureurs arrivés sur Lifou se sont installés à Luecilla.
© M.Charmasson | Les 46 coureurs arrivés sur Lifou se sont installés à Luecilla.

Un contre la montre par équipe et une étape de 68km attendent aujourd'hui les douze équipes engagées sur le Tour cycliste 2018. Hier, un accueil chaleureux a été réservé à l'ensemble des coureurs hébergés à la tribu de Luecilla. 

Martin Charmasson
Publié le

Repérage ...


En fin d'après-midi vendredi, quelques heures à peine après leur déballage des cartons déchargés par le Betico, les vélos roulaient déjà sur les routes de Lifou. Un peu d'observation avant le contre la montre par équipe de 9kms prévu ce samedi matin entre la chefferie de Jözip et la Province des Îles à Wé. Si les deux formations d'Ouvéa (Walenu Iaaï) affichaient complet pour cette petite mise en jambe, d'autres ont raté la session repérage. Un coureur est resté bloqué sur Nouméa après avoir raté son vol. Il doit arriver par le premier avion aujourd'hui. Ils seront 47 à prendre le départ.

Les coureurs du Walenu Iaaï (Ouvéa) devant le temple de Luecilla.
© M.C | Les coureurs du Walenu Iaaï (Ouvéa) devant le temple de Luecilla.

 

... et retrouvailles


A la nuit tombée, un groupe de danse d'Hapetra a lancé les festivités de l'accueil de la grande boucle calédonienne en terre Drehu. C'est la cinquième fois que l'île reçoit cet événement sportif, et la deuxième fois ces trois dernières années. Au sein de la tribu de Luecilla, assis sur l'herbe, les coureurs ont apprécié la prestation, puis assisté au geste coutumier du comité d'organisation du Tour à l'égard du petit chef de la tribu, Jean-Paul Haudra. "Au fil des années, nous avons tissé des liens forts avec les responsables du Tour cycliste" a t'il fait remarquer, ne cachant pas son plaisir de revoir des concurrents sur Luecilla.

Un groupe de danse d'Hapetra se produit devant les coureurs pendant la cérémonie d'accueil du Tour à Luecilla.
© M.C | Un groupe de danse d'Hapetra se produit devant les coureurs pendant la cérémonie d'accueil du Tour à Luecilla.


Une joie réciproque. Le métropolitain Mathieu Urbain, déjà présent lors de l'édition 2017, est arrivé tout sourire à Lifou, visiblement heureux de retrouver la Nouvelle-Calédonie. Aux côtés du vainqueur de l'an dernier, Léo Danes, et du champion de France amateur sur route, Geoffroy Bouchard, ce champion du monde sapeur pompier fait partie d'une formation (ACTB) qui pourrait faire très mal cette année. 

PROGRAMME SAMEDI

 

Jözip - Province des Îles : contre la montre par équipe (9km). Départ 9 heures.
Province des Îles - Eglise de Nathalo en passant par Kuhmo, Xepenehe et Mucaweng. 68km400. Départ 14 heures. 
 


 

A RETENIR

LES CAGOUS :
+ A suivre Florian BARKET (Team International Wearcomp). Coureur de division nationale 2 à Villefranche, il dispute son troisième Tour de Nouvelle-Calédonie. 11e en 2015, 10e en 2016, et 7e l'an dernier, il tentera de gagner encore quelques places au général. Florian sera à surveiller de près dans le contre la montre par équipe ce samedi matin. Il l'avait remporté en 2016 à Lifou. 

+ Ouvéa sera représentée avec deux équipes WALENU IAAÏ. Dans la première, Sekete Athalé (champion de Calédonie pass cyclisme) roulera avec Michel Weneguei, Joël Honeme, et Patrick Ouckewen. La deuxième est composée de René et Lionel Ouckewen, Raof Sciendi et Job Wahebane. 

+ Du côté de Ouenghi Sport, il faudra faire sans Arnaud Boucher, non remis d'une fracture de fatigue au pied. Le triathlète Benoît BEUKELS sera le leader. A ses côtés : Christophe Descateaux et Ludovic Fantino. 

+ Parmi les autres calédoniens engagés : David Schavits de l'ACLN Dumbéa et le jeune Rayann Lachenie (VCC Mont-Dore), qui sera le plus jeune coureur cagou de l'Histoire du Tour (17 ans). Il a terminé 2e du classement des moins de 23 ans dans le Tour de Tahiti et dans le Top 10 au scratch.