Le travail d'intérêt général : un dispositif plébiscité par les institutions

TIG au parc de la rivière bleue
© NC1ere

Depuis la mi-mars, le parc de la Rivière Bleue de la Nouvelle-Calédonie a accueilli une dizaine de primo-délinquants. Ces personnes ont été condamnées à des peines alternatives : les travaux d'intérêt général - TIG - et des RP c'est-à-dire des "réparations pénales".

Nadine Goapana
Publié le , mis à jour le


L'accueil des personnes condamnées à des travaux d'intérêt général a débuté cette année, au parc de la rivière bleue, au parc forestier et aux boucles de Tina. 
L'objectif : sanctionner les individus en leur évitant l'enfermement.

Le condamné doit travailler pour une association, une collectivité locale, un établissement public, un service de l'État ou un hôpital. Le travail peut consister à :
  • améliorer l'environnement naturel (jardinage...),
  • réparer les dégâts liés au vandalisme (peinture, vitrage...),
  • entretenir le patrimoine, (restaurer un bâtiment historique...),
  • ou effectuer des actes de solidarité (aides aux personnes défavorisées...).
TIG au parc de la rivière bleue 2
© NC1ere

 

Condamnation dans le Grand Sud

C'est leur première condamnation pour des délits et c'est sous forme de TIG qu'ils éxécuteront leur peine. Ils sont deux primo-délinquants à travailler au sein de la pépinière du parc de la Rivière Bleue. Ils assurent également le nettoyage de la voie ferrée. Pour ces travaux, ils sont suivis et formés par Arnaud Lespès.

Ecoutez Arnaud Lespes - encadrant
Des propos recueillis par Natacha Cognard et Gael Detcheverry


Promouvoir le TIG en Province Sud

" Ce processus d’accueil unique, construit en collaboration avec l’ensemble  des services pénitentiaires d'insertion et de probation, va permettre d’accueillir annuellement 30 TIG et 100 TNR (travaux non rémunérés) ou composition pénale."

Présent sur place, le président de la Province Sud, Philippe Michel : " On a une capacité d'accueil de 100 TIG et 100 réparations pénales. On va éprouver le dispositif sur une année."
La capacité d'accueil peut être augmentée. Des espaces d'accueil situés dans le nord de la Province Sud, tels que Gouaro Deva sont suceptibles de recevoir des jeunes mineurs ou majeurs délinquants.

Philippe Michel - Président de la Province Sud
Propos recueillis par Natacha Cognard et Gael Detcheverry


En 2015, en Nouvelle-Calédonie, on comptait 190 condamnations à des travaux d'intérêt général soit un total de 571 mesures en cours.
La formation des encadrants est une longue entreprise.
Dans tous les cas, les TIG comme les autres mesures alternatives à la prison répondent aux problématiques :
  • l'absence de centre éducatif fermé et,
  • à la surpopulation carcérale.
Ecoutez Marilyse Brard - Substitut du procureur de la république
Des propos recueillis par Natacha Cognard et Gael Detcheverry

 

Côté vocabulaire

Le procureur peut mettre en œuvre certaines mesures alternatives à l'emprisonnement.
Ces mesures doivent être proposées préalablement à la décision de déclencher des poursuites.

Travail d'intérêt général
Définition TIG
© service-public.fr


Composition pénale ou TNR
Composition pénale
© service-public.fr

 
Le reportage complet de Natacha Cognard et Gael Detcheverry