Le projet de loi sur l'égalité réelle Outre-mer doit être examiné par l'assemblée nationale, en séance publique, le 4 octobre

assemblee nationale
© La 1ère

Quelques heures avant sa démission et avant la nomination d'Ericka Bareigts, la désormais ex ministre des Outre-mer Georges-Pau- Langevin a annoncé que plus de 1.200 contributions ont déjà été enregistrées dans le cadre de la consultation engagée pour enrichir le texte de loi.

Yvan Avril avec AFP Publié le , mis à jour le

Ce projet de loi, destiné à réduire les écarts de développement entre les ultramarins et la métropole, a été présenté en conseil des ministres le 3 août. Mme Pau-Langevin avait lancé en parallèle une consultation https://egalite-reelle-outre-mer.fr jusqu'au 9 septembre, afin de permettre aux 2,7 millions d'ultramarins de définir et avancer des propositions.
                 
Une synthèse de ces contributions sera présentée le 16 septembre, et servira à alimenter le débat parlementaire.
                 
"Les ultramarins se sont engagés dans la consultation". De nombreuses suggestions ont été faites, par exemple : "pour régler les retards en matière d'environnement et de climat". Quelques heures avant son départ du minsitère, Georges-Pau-Langevin a rappelé que le projet de loi visait d'abord à poser la démarche d'une réduction des écarts entre les Outre-mer et l'Hexagone, et que "chaque année, un certains nombre de mesures seront déclinées dans le projet de loi de finance ou dans le PLFSS" (budget de la Sécurité sociale).
                 
L'ex ministre des Outre-mer a fait part d'indicateurs économiques plutôt positifs, avec notamment un chômage en baisse dans les DOM, des constructions de logements en augmentation.
Le mois de septembre sera consacré au tourisme dans les outre-mer. Une réunion des Régions ultrapériphériques (RUP, dénomination de ces régions géographiquement éloignées du reste de l'Union européenne comme la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, la Martinique, Mayotte et Saint-Martin, les Açores, Madère, et les îles Canaries) sera par ailleurs organisée en septembre à Madère.

Ericka Bareigts, promut ministre des Outre-mer, était jusqu' à présent secrétaire d'état chargée de l'égalité réelle. Nulle doute que le projet sur l'égalité réelle dans les Outre-mer, porté par Georges-Pau-Langevin saura trouver un écho auprés de la nouvelle ministre et ancienne députée de la Réunion.