Le gouvernement présente son plan de soutien en faveur du nickel

nickel
© NC1ERE

Le plan de soutien en faveur du nickel a été présenté ce matin par le gouvernement. Il prévoit l’activation du fonds nickel, un accompagnement des mineurs en difficulté et une ouverture des exportations vers la Chine.

Brigitte Whaap
Publié le , mis à jour le

Le gouvernement présentait aujourd’hui le plan de soutien conjoncturel en faveur de l’activité minière et métallurgique. Un plan qui fait suite au dernier comité des signataires à Paris.
Un plan de soutien en 3 phases :

  1. activation du fonds nickel,
  2. allègement réglementaire pour les acteurs du secteur,
  3.  ouverture d'un courant d'exportation de minerai vers la Chine.


Exportations vers la Chine

Concernant la situation découlant des démêlés de QNI, le gouvernement considère que le risque d’une suspension des activités de l’australien est avéré. Il faut donc trouver des solutions alternatives, le gouvernement va réexaminer les demandes d’exportations vers la Chine.
Les explications de Philippe Germain, le président du gouvernement, au micro de Caroline Moureaux.
 

itw P. Germain exportation nickel

Ces exportations vers la Chine seront soumises à conditions, dans une limite de 2 millions de tonnes humides par an et pour un maximum de 18 mois.
Le gouvernement demande également aux mineurs calédoniens de privilégier les aciéristes chinois plutôt que ceux produisant du pig Iron, autrement dit de la fonte de nickel, et qui font concurrence aux opérateurs calédoniens.
Les autres demandes d’exportations seront également examinées selon une série de critères, notamment la préservation de l’activité ou le respect de la gestion durable de la ressource.
L’exécutif s’apprête par ailleurs à renouveler l’autorisation d’exportation de minerai vers le Japon pour la société Montagnat. Une autorisation qui arrive à échéance au 31 mars.


Fonds nickel

Le fonds nickel sera activé et devrait se réunir le 15 mars prochain.Il pourrait prendre en charge un à deux tiers des cotisations sociales des entreprises minières, en fonction de leurs pertes de chiffres d’affaires. Les deux milliards du fonds nickel financeront aussi des travaux de réhabilitation ciblés sur le curage des rivières. 

Solidarité avec l'usine de Corée

L’usine coréenne de la SMSP a besoin pour fonctionner de 3 millions 6 de tonnes de minerai mais la NMC ne dispose pas de ce tonnage.
Manquent 550 000 tonnes qui seront donc fournies par d’autres mineurs calédoniens.

A noter que le gouvernement accordera aussi un délai aux mineurs : ils n’auront pas l’obligation d’explorer leur domaine d’ici 2019. Le gouvernement va déposer une loi de pays pour proroger l’échéance à 2023. 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête