Kouaoua: l'accès au centre minier de la SLN toujours bloqué

Marguerite Poigoune, avec F.T. Publié le , mis à jour le

A Kouaoua, l’accès à la mine Mea est toujours bloqué par des jeunes des différentes tribus de la commune. A l’origine de leur mécontentement, un accord signé entre la SLN et les coutumiers de Ouérou-Pimet, pour l’exploitation de deux nouveaux sites miniers: «Chêne gum» et «Mont calme».
 

Colère contre des sites miniers à Kouaoua, 8 août 2018
© NC la 1ère / Claude Lindor
 

Pas de rencontre avec les coutumiers

Ils regrettent de n’avoir pas été associés aux discussions sur l’ouverture de ces mines. Leur principale préoccupation est la protection de l’environnement. Si des rencontres ont eu lieu entre les jeunes et la SLN, il n’y a en revanche toujours aucune discussion avec les coutumiers. L’activité minière sur Mea reste donc également bloquée.