Le Kea Trader délesté de 37 autres conteneurs

Vue porte-conteneurs Kea Trader depuis avion (25 août2017
© FANC | Vue du porte-conteneurs ce 25 août.

Un par un, les conteneurs transportés par le Kea Trader sont extraits du navire échoué depuis le 12 juillet, et confiés à des cargos qui les ramènent à bon port. Ce travail de longue haleine reçoit depuis jeudi le renfort d'un super hélicoptère, qui a pris une tribu de Maré pour base arrière.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Un travail de fourmi, mais en pleine mer et avec des moyens colossaux. Le transbordement des caisses transportées par le Kea Trader a pu recommencer en milieu de semaine grâce à une météo plus clémente que les jours précédents.

Le Skycrane passe à l'action

L'équipage du porte-conteneurs échoué depuis le 12 juillet sur le récif Durand et les experts de la société privée de sauvetage dépêchée par l'armateur ont repris leurs activités, permettant la poursuite des opérations. Les moyens déployés sur zone ont alors reçu un renfort vrombissant : celui de l'hélicoptère Sikorsky Skycrane débarqué lundi au port autonome de Nouméa. Hier, jeudi, la grue volante orange dotée de huit pâles a effectué ses premières rotations sur le Kea Trader.

Hélicoptère Skycrane conteneur Kea Trader (25 août 2017)
© FANC | Le Skycrane extrait un conteneur du navire ce 25 août.

Un super hélico basé à Wabao

En deux jours, 37 conteneurs ont pu être extraits du navire battant pavillon maltais, décompte le haussariat dans le point de situation transmis aujourd'hui, en fin d'après-midi. Les caisses ont été chargées sur les cargos Clipper New-York et Industrial Headlands.
Voilà qui porte à 79 le nombre de conteneurs déjà retirés. Le Kea Trader en comptait 700, dont 130 destinés à la Calédonie. Quant au super hélicoptère, régulièrement aperçu à l'aérodrome de Magenta, il aura pour base arrière la tribu de Wabao située au sud de Maré, et à environ 90 kilomètres du récif Durand. Les explications de Valentin Deleforterie.

Décollage

Et quand l'engin se trouve à Nouméa, voilà à quoi ressemblent ses décollages depuis l'aérodrome de Magenta - une vidéo de René Molé.