Le journal des sports du jeudi 24 août

Lilou Granier RR D120 championnats de France à Quiberon août 2017
© Fédération française de voile | Lilou Granier domine pour l'instant dans sa catégorie les championnats de France extrême glisse 2017.

Au sommaire, les débuts prometteurs à Quiberon des véliplanchistes calédoniens Lilou Granier, Basile Jacquin et Nathan Doom. Marie-Hélène Wahnawe a rejoint le club de rugby féminin de grenoble. Et des enfants de Tindu s'éclatent sur le mur d'escalade de Magenta avec Sport action.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Les Calédoniens bien placés aux championnats extrême glisse

Lilou Granier, Basile Jacquin et Nathan Doom participent aux championnats de France espoirs extrême glisse, à Quiberon. Les véliplanchistes de l’ACPV, l’Association calédonienne de planche et de voile, ont bien démarré. Les courses qualificatives pour les finales ont débuté hier.
Après les deux premières manches, Lilou Granier se trouve pour l’instant en tête du classement filles en RR D120. Chez les garçons, sur le même support, Nathan Doom est troisième. En F31, Basile Jacquin occupe la deuxième place derrière Damien Arnoux du HWO, le Hyères windsurf organisation. Cette année, les quatre premiers jours de compétition sont des phases qualificatives. Les huit premiers accèdent aux phases de finale qui se dérouleront en deux courses. 
 

Rugby : Marie-Hélène Wahnawe chez les Amazones de Grenoble

La Calédonienne Marie-Hélène Wahnawe, nouvelle recrue du club de rugby féminin de Grenoble. Formée en Nouvelle-Calédonie et passée par Bordeaux, elle joue aussi comme internationale à 7 avec la Nouvelle-Calédonie. Celle qui est désormais équipière des Amazones du FCG le sait, elle devra faire ses preuves cette saison et confirmer son potentiel. 

Marie-Hélène Wahnawé, nièce de la footballeuse Christelle Wahnawé, était jointe par Marie-Carline Chardonnet d’Outre Mer 1ère.

L'escalade avec Sport action 

Le sport, c’est aussi ces enfants des différents quartiers de Nouméa qui s’essayent à de nouvelles pratiques dans le cadre du dispositif municipal Sport Action. Hier, quinze jeunes de Tindu découvraient ou retrouvaient l’escalade sur le mur de Magenta. Trois heures d’apprentissage et de rigolade, avec un peu de frayeur.