Le journal des sports du jeudi 1er juin 2017

Pierre Fairbank et Nicolas Brignone après le 1500m fauteuil à Charléty.
© N.Brignone | Pierre Fairbank et Nicolas Brignone après le 1500m fauteuil à Charléty.

Carton plein pour les Cagous aux championnats de France handisport : huit médailles d'or ! Quatre pour Pierre Fairbank, trois pour Marcelin Walico. Wélépa et Brignone se sont également montrés à leur avantage.

Martin Charmasson Publié le , mis à jour le

Ils survolent l'Open Handisport

La délégation calédonienne n'a pas fait le voyage pour rien au stade Charléty en région parisienne. A commencer par l'aîné, Pierre Fairbank, qui ne donne pas vraiment l'impression d'être en année de transition post-olympique après Rio 2016. Déjà crédité d'un record d'Europe (abaissé de trois secondes) hallucinant sur 200 mètres fauteuil lors d'un meeting à Arbon en Suisse, la semaine dernière, le chef de file des Cagous est allé chercher quatre médailles dans les championnats de France d'athlétisme handisport. Il a gagné le 200, le 400 mètres en 49 secondes 20, le 800, mais aussi le 1500 mètres en 3'16''87 !

Des "France" très réussis pour Fairbank, mais aussi pour Nicolas Brignone.
"J'obtiens trois titres de vice-champion sur 100, 400 et 1500 mètres, et une médaille de bronze sur 800 mètres. Ca fait quatre médailles en quatre courses, alors que mon meilleur championnat de France était à deux médailles jusqu'ici. Du coup, j'explose tout !", nous a t'il confié. Sur 400 mètres, Nicolas Brignone réalise son deuxième meilleur temps en 51'40.


Des premières pour Lhuillery et Bova !

A noter par ailleurs la 2e place de Joanne Lhuillery sur le 400 mètres en 1 minute 09 secondes pour ses premiers championnats nationaux. La sociétaire du club athlétique Jules Garnier était encore sur son petit nuage au moment de monter sur le podium.
Même sentiment de satisfaction pour Sylvain Bova et pour son guide Germain Haewegene, médaillés pour la première fois aux "France" au 400m déficient visuel en 56 secondes 06.
Le bilan global est très positif souligne le coach Olivier Deniaud :

Walico fait le triplé, nouveau titre pour Wélépa

Chez les lanceurs, c'est principalement Marcelin Walico qui a fait le show. Comme en 2016, il remporte trois titres de champion de France, au poids (10m76), au disque, et au javelot assis, avec, pour ce dernier lancer, un record d'Europe à 37m16. Le sociétaire du Club handisport de Lifou est sur de bons rails dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Son coach Olivier Deniaud :

Rose Wélépa n'était pas mal non plus dans cet Open Handisport de Charléty. Elle prend l'or au javelot, l'argent au disque et le bronze au poids. 
A noter, par ailleurs que Tony Falélavaki a fait son grand retour sur le plan national. Absent après un break d’un an, le Wallisien spécialiste du lancer du Javelot a montré qu’il fallait encore compter sur lui. Il monte sur la plus haute marche du podium au championnat de France handisport de Paris, au stade Charlety. Malgré une performance loin de son record personnel, il n’a pas dit son dernier mot et espère toujours retrouver l’équipe de France.