Le journal de campagne du lundi 6 mai 2019

Journal de campagne du 6 mai 2019
© NCla1ère

J-6 : au sommaire, les portraits de Joël Kasarherou et de Jacques Lalié, le face à face Charles Washetine et Louis Kotra Uregei, l’entretien de Simon Loueckhote, la campagne sur le terrain et notre rubrique « paroles d’électeurs ». 

Caroline Moureaux
Publié le , mis à jour le

Portrait de candidat : Joël Kasarherou, tête de liste « Construire autrement »

Né à Nouméa le 26 septembre 1963, Joël Kasarherou quitte le territoire pour faire de longues études en Métropole. Diplômé d’un doctorat en mécanique des fluides, il est assistant d’enseignement et de recherche au Conservatoire national des arts et métiers à Paris. Il travaille ensuite à Toulouse comme consultant du groupe Altran, groupe qui accompagne les projets de l’idée à l’industrialisation dans des secteurs comme la  Défense . De retour en Calédonie, Joel Kasarherou travaille pour l’ancienne direction des technologies et services de l’information avant de monter une société de consultants. Au fil des années, il crée d’autres structures, rachète une société de production audiovisuelle. Il décide de se lancer aux Provinciales après deux années de réflexion sur la situation économique et sociale de la Nouvelle-Calédonie et surtout après les résultats du référendum de novembre 2018. 
« On a passé trente ans pour en revenir à un jeu quasiment identique. On s’est dit qu’il fallait absolument faire quelque chose et repenser les problèmes au-delà des idéologies, à hauteur d’homme, en considérant les problèmes du quotidien comme étant principaux, de savoir qu’est ce que c’est que vivre ici en Calédonie avec tout le monde. C’était une question d’urgence ». Pour Joël Kasarherou, « l’exemplarité et la responsabilité » sont les principales qualités que doit avoir un élu. 
Fiche candidat Joël Kasarherou
© NCla1ère
 

Portrait de candidat : Jacques Lalié, tête de liste « UC-FLNKS » Iles

Jacques Zanehno Lalié est né le 6 décembre 1954 à Wé sur l’île de Lifou. Il a effectué des études en économie et en sciences politiques en Métropole. Il a milité au sein du LKS avant d’adhérer à l’Union Calédonienne. L’enfant de Luecila a toujours été dans les institutions du pays. Il a occupé le poste d’attaché de cabinet au sein du Conseil du gouvernement, il a également siégé au sein de l’Assemblée territoriale. Il a été le directeur de cabinet de Robert Xowie, alors président de la Province des Iles. Depuis 2004, il est élu à la Province des Iles et au Congrès sous l’étiquette UC-Renouveau, liste dissidente de l’Union Calédonienne lors des provinciales de 2004. Jacques Lalié siègera dans l’opposition aussi bien à la Province des Iles qu’au Congrès. L’annulation du scrutin provincial de 2009 fera basculer les choses. Il rejoint l’UC menée par Neko Hnepeune. L’homme politique de Drehu a aussi occupé la vice-présidence du Congrès. Boulevard Vauban, il siège actuellement au sein de certaines commissions intérieures, la santé, la protection sociale. A 64 ans, Jacques Lalié se lance de nouveau aux élections provinciales sous la bannière de l’UC-FLNKS avec le slogan « Ambitionnons un horizon nouveau et souverain ».
Fiche candidat Jacques Lalié
© NCla1ère
 

La campagne sur le terrain

Calédonie Ensemble à la rencontre de ses électeurs de brousse. La liste du Nord "Une province pour tous" menée par Gérard Poadja organisait ce dimanche un déjeuner-débat à Poya. Le parti souhaite poursuivre les grands chantiers en Province Nord en maintenant le dialogue avec les indépendantistes.
Le reportage de Sheïma Riahi et de Brigitte Whaap


A Ouvéa, le ballet incessant des listes engagées aux provinciales rythme depuis la semaine dernière la vie des habitants. Ce weekend, l’UC-FLNKS s'est rendue à Héo une tribu du Nord de l’ile.
Le reportage de Sylvie Hmeun et Philippe Kuntzmann

Face à Face : Charles Washetine et Louis Kotra Uregei, Province des Iles Loyauté 

Charles Washetine, tête de liste « Palika Iles » débattait ce matin sur NCla1ère radio avec Louis Kotra Uregei tête de liste « Parti Travailliste ». 
 

L’invité de la radio : Simon Loueckhote

Pas de face à face comme prévu ce midi sur NCla1ère radio. En l’absence d’un représentant de la liste « Unitaire Kanaky Generation », le débat est devenu un entretien avec Simon Loueckhote, tête de liste « Avec Nous » aux Loyauté. 
 

Paroles d’électeurs : ce qu’ils attendent des élus

Rencontre avec Guy Monvoisin, stockman dans la vallée de Pouembout. Président du syndicat des éleveurs bovins, ce sexagénaire défend une filière en reconstruction. Filière qui fut longtemps l’un des poumons économiques du pays. Une rencontre signée Coralie Cochin. 

Rencontre avec une chef d'entreprise basée à Maré. Denise Hanaia souhaite que le développement des micro projets sur terre coutumière soit mieux travaillé avec les coutumiers c'est à dire en étroite collaboration avec les "grandes chefferies ».
Un reportage de Nadine Goapana et Michel Bouilliez.
 

L’agenda de campagne du mardi 7 mai

Parmi les rendez-vous de la campagne demain :
• 9 heures, à Houaïlou tribu de Waraï, rencontre publique Parti travailliste Nord
• 10 heures, au marché de Hienghène, réunion publique UNI
• 15 heures, à Maré tribu de Kaewatine, réunion publique Dynamique autochtone LKS
• 16 heures, à Thio Mission, réunion publique Parti travailliste Sud
• 17 heures, à Yaté tribu de Touaourou, réunion publique FLNKS Sud
• 18 heures, à Koné salle Au Pitiri, meeting de clôture Calédonie ensemble pour le Nord
• 18 heures, à Lifou au faré de la province des îles, meeting de clôture Calédonie ensemble pour les Loyauté
• 18 heures, à Lifou tribu de Luengoni, réunion publique Dynamique autochtone LKS
• 18 heures, à Nouméa cité Boston, réunion publique FLNKS Sud
• 18 heures, à Païta au Dock socioculturel, réunion publique Rassemblement national
• 18 heures, à Maré, meeting Parti travailliste îles
• 18h30, à Nouméa à la maison de quartier de Tindu, réunion publique Construire autrement
• A Lifou, tournée de campagne Unitaire kanaky génération