Dans l'intimité de Gabilou

Photo archives Gabilou Yves Roche
Gabilou en compagnie d'Yves Roche, fondateur du label polynésien de musique Manuiti.

Il est un peu au Pacifique ce que Johnny Halliday est à la France : une icône! Digne d'une saga, l'histoire du crooner Gabilou est racontée dans la dernière biographie des journalistes Anne Pitoiset et Claudine Wéry.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

A quand le prochain concert calédonien de Gabriel Lewis Laughlin ? Pardon, de Gabilou ! Le chanteur polynésien le plus connu à l'extérieur du Pacifique, celui qui est arrivé troisième au concours de l'Eurovision en 1981, un artiste qui a fait voyager les mélodies tahitiennes à travers le monde.
 

Une biographie très illustrée

En attendant de le revoir en live, les fans du crooner aujourd'hui âgé de 73 ans peuvent le retrouver sur papier. Les journalistes Anne Pitoiset et Claudine Wéry viennent de lui consacrer un livre, comme elles l'avaient déjà fait en 2008 pour l'homme d'affaires André Dang et en 2011 pour le footballeur Christian Karembeu. Une biographie de 106 pages, riche en photos d'archives, en vente en Nouvelle-Calédonie depuis la semaine dernière.

Couverture livre Gabilou voix Pacifique


Cinquante-quatre ans de carrière

Edité au Rayon vert et tiré à 2000 exemplaires, Gabilou - La Voix du Pacifique ne s'adresse pas seulement aux inconditionnels. Le public au sens large devrait y trouver les clés d'un parcours exceptionnel pour un artiste d'Océanie, de ses débuts à Papeete dans les années soixante, à sa deuxième Olympia en avril 2017. Cinquante-quatre ans de carrière durant lesquels Jean / John Gabilou croise la route de Julio Iglesias, Enrico Macias, Charles Aznavour, Nana Mouskouri. Et aussi de Sacha Distel, Serge Lama, Mike Brant, Claude François, Juliette Greco, Hugues Aufray...

Une rencontre

A l'origine de l'ouvrage, une rencontre humaine. «Nous avons eu l'opportunité de rencontrer Gabilou parce qu'il préparait l'Olympia, explique Anne Pitoiset. On voyait qu'il avait du succès et qu'en Calédonie, tout le monde l'aimait.  Il y est extrêmement connu, extrêmement populaire, toutes classes sociales et ethnies confondues. Alors nous avons été voir qui était Gabilou. Nous avons rencontré ses amis, sa famille, des compositeurs...» 
 
Gabilou débuts Barefoot boys
© coll. Gabilou | Gabilou à ses début au sein du groupe des Barefoot boys.

 

Une famille de talents

Les auteures ont été reçues sur la propriété familiale de Faaa. «Nous sommes allées rencontrer un homme et, ça nous a frappées, nous avons découvert toute une famille de gens extrêmement brillants, souligne Anne Pitoiset. Gabilou est le plus grand chanteur tahitien connu à l'international. Sa femme Moeata a été reine du Heiva en 1984 à seize ans, elle est considérée comme la plus grande danseuse tahitienne. Son fils Lewis est le plus grand rameur du monde...»
 
Photo Moeata Gabilou livre
© coll. Gabilou | Moeata, célèbre pour ses talents de danseuse et l'épouse de Gabilou

Histoire d'amour avec la Calédonie

Le livre détaille les allers-retours de Gabilou à l'étranger pour tenter de percer, et ses retours au fenua dont il n'a jamais pu se couper. Une quinzaine de pages sont aussi consacrées à l'histoire d'amour qui naît avec la Calédonie. Comment l'organisateur de concerts Gilbert Thong découvre Gabilou par une cassette. Comment il le programme durant un mois dans son Tahiti Cabaret à Nouméa. Les séjours réguliers sur le Caillou.
 

Instructif

Un récit parsemé de mises en contexte. En suivant le parcours de Gabilou le chanteur de charme, on croisera l'exploitation du phosphate à Makatea, le Centre d'expérimentation du Pacifique ou la construction du barrage de Yaté.


Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry.